Clinic

Visitations

Visitations

 Label :     Domino 
 Sortie :    lundi 16 octobre 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

D'un album de Clinic à un autre, c'est souvent pareil, on a l'impression d'écouter les mêmes mélodies, les mêmes riffs, et pourtant on a aussi, parallèlement, l'impression d'être dans une constante découverte ; le groupe fait son chemin et surprend. Visitations est un mélange explosif de punk-psyché expérimental qui donne envie de pogoter sur les dance-floors (ha ha ha !).

Ca commence par un "Family" qui vous fait avaler ses riffs garage/country méga crades à coups de masse sur le crane.
Suit ensuite "Animal / Human" et son oscillation psychédélique débouchant sur un riff tranchant de funk endiablé.
"Gideon" est percussif à souhait, une démence contenue dans un riff minimaliste, mais puissant et prêt à exploser.
On est envouté par "Harvest" et ses hullulements hallucinés, ses mélodies au synthé qui laissent entrevoir les grandes heures du psyché sans les définir par une influence précise.
Avec "Tusk" on part dans un punk survolté et déstructeur propulsé au marteau piqueur, c'est une bombe !
"Paradise" aurait pu être une berceuse si Clinic n'était pas aussi barré, on évolue finalement dans une ballade psyché instable de premier choix.
"Children Of Kellogg", un drôle de titre pour un putain de morceau ! Des rythmes de hachoir, riffs percussifs, et un doux filet de clarinette, c'est le bonheur, quoi !
On reste dans la patate avec "If You Could Read Your Mind", un bon rock'n'roll bien frappé avec l'ombre de Morricone en cadeau, c'est bien, et ça donne envie de sauter partout.
"Jigsaw Man" est bien trop tendu pour être une ballade, alors je me contenterais de dire que c'est un morceau acoustique.
Riffs engagés et coups d'boules pour "The New Seeker", la partie de batterie est terriblement emballante.
Ca se termine par l'agréable envoûtement de "Visitations", merci Clinic.

Vous en avez marre de l'incapacité du rock à innover, surprendre, vous pensez que le rock est mort (ou presque), alors courez vous procurer cet album. Clinic est un groupe qui à lui seul est capable de garder en vie une bonne partie des nombreuses scènes rock. En plus, ils viennent de Liverpool et ne font pas de la pop beatlesienne, si ça c'est pas révolutionnaire ?!


Parfait   17/20
par Tito00


 Moyenne 14.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 09 juin 2007 à 11 h 36

Cet album de Clinic est assez proche de leur précédent, Winchester Cathedral, on y retrouve cette atmosphère assez particulière qui les caractérise. Une musique assez tendue, lancinante, avec une guitare souvent dissonante et une clarinette qui vient fréquemment de poser sur tout ça. On y rajoutera, pour ce disque en particulier, quelques touches orientales, autant par les sonorités présentes sûr certaines chansons que par les mélodies.
Cependant, si ces ambiances hypnotiques sont plutôt bien rendues, il faut bien reconnaitre que cet album n'apporte rien, on ne se souvient d'aucune chanson en particulier même après une bonne dizaine d'écoutes, peut-être aussi parce que chez ce groupe la voix du chanteur doit plus être considérée comme une contribution à l'ambiance recherchée que comme ce qui porte les mélodies. D'autre part ce Visitations est un peu lent là où son prédecesseur était parfois entrainant.
Au final cet album est plutôt une déception, il est trop plat et il ne s'en dégage rien de très transcendant.
Passable   11/20







Recherche avancée
En ligne
385 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?