Lightning Bolt

Ride The Skies

Ride The Skies

 Label :     Load 
 Sortie :    février 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Ride The Skies ne diffère pas des travaux précédents (et suivants) de Lightning Bolt. Il est d'ailleurs compliqué de donner une idée d'un tel art de la sauvagerie, ce n'est pas la première fois que ça se dit.
Voici là juste de quoi nous plonger un peu plus dans la folie par une demi-heure de noise brutal et délirant. On retiendra ici plus particulièrement "Ssaint Jacques", qu'on du mal à croire organique et reprenant brièvement ‘"Frèreu Jacqueu"' ; l'éponyme "Ride The Sky" et son thème brutal et entêté ; et "Fair Folk", long morceau passionnant. De purs joyaux fascinants dans des écrins de viande avariée.
Mais il ne faut pas s'y méprendre : ces deux zigotos sont bel et bien des virtuoses. Leur ‘musique' a beau s'inscrire, en matière de rock, dans le registre du chaos, elle ne nécessite pas moins une sévère maîtrise de leurs instruments. Le Brian batteur est celui qui capture l'auditeur d'entrée : ses baguettes véloces et son jeu faussement improvisé -car pensé- constituent une frappe impressionnante. On ne peut à aucun moment se faire une idée de l'éventuelle partition du bonhomme, tellement tout y est rapide, avec pour but de lui donner un aspect insensé. Le Brian bassiste est quant à lui celui qui peint à travers une palette sonore bruitiste des plus large. La particularité de son bout de bois étant que la corde aigue de sa basse étant remplacée par une corde aigue de guitare, il peut mimer tout un tas de sons alternatifs à ceux que l'on a l'habitude d'entendre de la part d'une quatre-cordes. S'y ajoute un petit tableau de bord d'effets cradingues et des amplis traficotés... Du moteur de machine agricole agonisant au miaulement de chat castré, on en vient à avoir du mal à situer ce que ses doigts font sur le manche...
On ne pourrait donner un avis particulier sur un album du duo en particulier comme il est assez difficile de faire une distinction entre les albums de la formation et en juger un meilleur que l'autre. Un évidence apparaît alors comme le plus grand des plaisirs : ceux qui ont apprécié un album de Lightning Bolt ne pourront qu'apprécier les autres...


Parfait   17/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
298 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus