Harkonen

Dancing EP

Dancing EP

 Label :     Initial 
 Sortie :    mardi 16 septembre 2003 
 Format :  Maxi / CD   

Avec Dancing, la recette est connue: un chanteur (Casey Hardy bien sûr !) qui s'égosille derrière son micro, des guitares qui défient toutes les stridences et qui imposent des riffs lourds et puissants, tandis que le batteur dégueule sauvagement toute sa rage sur ses fûts et qu'une basse ronflante enveloppe le tout. Harkonen n'a donc pas changé son fusil d'épaule avec ce maxi 5 titres. Cinq titres dévoilant une nouvelle fois les contours d'un post-hardcore massif à souhait et à l'envergure bien imposante, à l'image du brutal "Cannibal" emprunté à Scratch Acid.

Mais heureusement, avec Dancing, la recette n'a pas tourné ! Pas de place ici pour un quelconque doute ou une quelconque hésitation: Harkonen va droit au but et à 100 à l'heure tant qu'à faire ! Avec "In Tow" en guise d'ouverture c'est toute l'énergie du groupe qui se déploie devant nous. La filiation avec Botch et Converge n'est évidemment jamais très loin, mais ne dessert en aucun cas les compositions du trio.

Délaissant Hydra Head Records au profit de Initial, le combo livre là son ultime galette (si l'on exepte le split enregistré avec Breather Resist), sorte de chant du cygne bien rentre-dedans comme il faut, et ne laissant aucunement la place à l'idée d'une séparation qui interviendra quelques mois plus tard. Non, bien au contraire. Le son de Harkonen est toujours aussi aiguisé, tranchant et menaçant. Et s'il se révèle sans doute un peu plus dispensable que ses prédécesseurs, Dancing parvient néanmoins à dévoiler toute la face tendue et puissante du hardcore du trio.


Très bon   16/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
381 invités et 1 membre :
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :