Can

Cannibalism I

Cannibalism I

 Label :     Spoon 
 Sortie :    1980 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle   

Can semble être un groupe venu d'ailleurs. D'abord, Can est un groupe 'melting-pot', étant composé de quatre allemands, d'un américain et d'un japonais qui remplacera ce dernier après son départ. A l'écoute de cette compilation, on n'a pas l'impression qu'il s'agisse du même groupe qui joue. Cela est dû aux styles radicalement différents des morceaux : musique à tendance ethnique, jazz ou heavy metal, exercices de rythmes, collages de sons... Les voix des deux chanteurs de Can, Malcolm Mooney et Damo Suzuki aux timbres très différents, viennent renforcer ce sentiment. Pourtant, on peut noter plusieurs points communs dans chaque morceau. D'abord le rythme semble essentiel chez Can. Il est constamment mis en avant et dans certains morceaux la batterie et la basse constituent les instruments principaux. Sur les rythmes puissants d'Holger Czukay (basse) et de Jacki Liebezeit (batterie), viennent se greffer les parties de guitare stridente de Michael Karoli et les nappes de synthé toutes plus étranges les unes que les autres, d'Irmin Schmidt. "Mother Sky" est le titre le plus représentatif de ce phénomène. Can ou l'art de structurer les morceaux : une bonne leçon pour tous les autres groupes, des années 70 aux années 90. Le groupe Moonshake des années 90 entre autres, est un bon exemple, car on retrouve chez celui-ci cette même base de travail, surtout en ce qui concerne les rythmes. Mais si Can est un groupe non conventionnel, c'est aussi pour son caractère énigmatique. Les disques de Can, contrairement aux trois quarts des groupes de sa génération, ne ressemblaient aucunement à des 'collections de chansons', mais à des recherches réelles, opérées sur les différents instruments et à l'utilisation des techniques les plus avancées à l'époque. D'ailleurs, on a presque toujours l'impression que le groupe improvise, surtout dans les morceaux constitués uniquement de bruitages.
Irmin Schmidt disait: 'Le concept était de faire jaillir la musique en la faisant...'. Seuls échappent à cette règle, les deux morceaux très Steppenwolf, issus du premier album Monster Movie (1969) : "Father Cannot Yell" et "Outside My Door". C'est également le cas de "Spoon", hit du groupe à tendance orientale datant de 1972, s'alliant très bien avec le timbre du japonais Suzuki, et du jazzy "She Brings The Rain" chanté par le noir américain Mooney. "Mushroom" et "Halleluwah", tous d'eux issus de "Tago Mago" (1971), contiennent entre autres les prémisses du futur son rap: rythmes dansants et chant saccadé. Le deuxième morceau de la compilation confirme le grand éventail de styles musicaux exploité par Can: il est constitué de bruitages qui auraient pu servir de bande son à un film d'épouvante. En effet, la musique de Can se prête tout à fait au cinéma. En 1970, l'album Soundtracks contenait des morceaux écrits pour des bandes originales de films dont "Deep End", le long métrage de Jerry Skolimowski. Cette culture musicale des membres de Can et par là même la capacité à fondre les différents genres n'est pas arrivée par hasard. Czukay et Schmidt furent élèves de Stockhausen, compositeur de musique contemporaine. Puis Karoli devint l'élève de Czukay. Donc, les membres de Can étaient déjà de vrais musiciens avant même la formation du groupe. Cette situation est plutôt rare, les musiciens se formant sur le tas. Peu renommé, le groupe est pourtant très apprécié des musiciens qui puisent souvent leur inspiration dans les longues plages de Can. En 1997, est parue la compilation-hommage Can : Sacrilege, dans laquelle des artistes tels Brian Eno, Sonic Youth ou l'ex-Buzzcocks Pete Shelley, ont élaboré des remixes de titres de Can. Le livret du CD regroupe les témoignages des différents artistes faisant l'éloge de leur groupe favori. Voilà plusieurs bonnes raisons pour découvrir Can. C'est un groupe qu'il faut absolument connaître vu son influence sur plusieurs générations de groupes et la compilation Cannibalism donne un aperçu intéressant de sa musique.


Excellent !   18/20
par Evoe


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
359 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...