Belle And Sebastian

The Life Pursuit

The Life Pursuit

 Label :     Matador 
 Sortie :    lundi 06 février 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Voilà dix ans que Belle And Sebastian nous balancent leur pop haute en couleurs, au charme rétro assumé.
Une décennie donc, et une grosse poignée d'albums, tous identiques ou presque, avec les mêmes qualités, les mêmes défauts : quelques perles, quelques très bonnes chansons, et quelques titres anecdotiques. Mais peu importe les défauts en question, Belle And Sebastian, c'est sympa ; comprenez des gars sympas qui font de la musique sympa.

Cependant, après une petite baisse de régime ces trois dernières années, et le départ d'Isobel Campbell (deuxième tête pensante du groupe, partie fricoter avec Mark Lanegan), on pouvait se demander si, enfin, le groupe allait prendre quelques risques, quitte à devenir 'moins' sympas, mais plus 'ambitieux'.
Bonne nouvelle, Stuart Murdoch a poussé un bon coup de clairon dans ses troupes: le tempo s'accélère, de nouvelle influences apparaissent (glam rock, funk), et on a même droit à quelques soli de guitare!
L'enthousisasme qui transpire de ces chansons est communicatif, et cela fait toujours du bien d'entendre un groupe en mutation mais toujours fidèle à lui même. Ainsi on ne sera pas surpris d'entendre quelques fameuses perles ("Another Sunny Day", "Dress Up In You", "Funny Little Frog", "For The Price Of A Cup Of Tea"), quelques très bons titres et quelques titres anecdotiques. Comme d'habitude ...

En conclusion, les admirateurs admireront, les sceptiques curieux léveront le sourcil, les pessimistes oublieront leurs espoirs de chef d'oeuvre, et ceux qui trouvaient déjà belle And Sebastian sympa trouveront The Life Pursuit... sympa. Avec une pointe de regret tout de même à l'écoute des Tigermilk et autres If You're Feeling Sinister ou The Boy With The Arab Strap, aux accents parfois magiques et un peu oubliés aujourd'hui.


Sympa   14/20
par Jekyll


 Moyenne 15.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 26 avril 2006 à 11 h 34

Bien des choses ont changé, il n'y a plus la violoncelliste Isobel, et ça sonne un peu renouveau. En effet la musique de Belle & Sebastian a évolué, mais pas dans la médiocrité, et ça, c'était le risque majeur qu'on pouvait attendre. Si vous êtes fan de Belle & Sebastian, il est donc normal d'avoir un peu d'appréhension au moment de la pose du CD sur la platine. Ce fût pareil pour moi. Je vous cache pas ma déception à la premiere écoute. Grave erreur, j'en ai tiré la leçon qu'il ne fallait jamais rester fixé à une premiere écoute, ça peut être un grave préjugé. Mais la déception vient sûrement de ce changement de sonorité. L'habitude prise, le choc est immédiat: cet album a des morceaux moins bons que d'autres (normal) mais possède surtout des bijoux magnifiques. Parmis ces derniers, nous pouvons citer des morceaux tels "The Blues Are Still Blue", "Dress Up In You", "We Are The Sleepyheads", "Song For Sunshine", "Act Of The Apostle II", "For The Price Of a Cup Of Tea", "Mornington Crescent"... Très belle perfomance, surtout que le reste n'est quand même pas mauvais non plus.
Toutes les humeurs nécessaires à un bon album sont rassemblées ici.
Ainsi, touches de gaieté sur "Another Sunny Day", "Sukie In The Graveyard", "We Are The Sleepyheads", parfaitement mélées à une mélancolie absolument touchante "Song For Sunshine", "Dress Up In You", "Mornington Crescent".
Bref... J'ai envie de dire du "bon" Belle & Sebastian, mais ça commence à faire pleonasme !
Parfait   17/20







Recherche avancée
En ligne
297 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?