Elysian Fields

Bum Raps & Love Taps

Bum Raps & Love Taps

 Label :     Naïve 
 Sortie :    mardi 27 septembre 2005 
 Format :  Album / CD   

Revoilà le couple virtuose, Oren Bloedow, le génial compositeur, accompagné de Jennifer Charles, une des chanteuses les plus sensuelles en activité. Redevenus couple seulement du côté artistique, il s'en est fallu de peu que l'aventure se termine. Heureusement ils nous reviennent inspirés et en pleine possession de leurs moyens.

Bum Raps & Love Taps, c'est le nom de leur nouvelle fournée, est un album calme et posé comportant 9 titres pour 50 minutes de satisfaction sonore.

Pour ceux qui connaissent leurs travaux précédents sur Queen Of The Meadow, Bleed Your Cedar ou Dreams That Breathe Your Name, le résultat est similaire en construction. On est peut être plus dans la lignée de Bleed Your Cedar, on retrouve d'ailleurs sur Bum Raps & Love Taps des anciens membres du groupe ayant participé au 2ème album. Leur approche est toujours très lyrique, très lente et surtout incroyablement poétique. C'est du velouté de musique qu'ils nous proposent, avec ce son de guitare qui caresse l'ouïe, le piano qui enlace la batterie et la basse qui ronfle légèrement pour nous endormir et nous emmener sur leurs Champs Elysées.

A l'instar de leurs précédents opus la mélancolie prédomine et la poésie se matérialise à travers la voix de Jennifer, envoûtante à souhait, hypnotique et romantique. L'univers brumeux habituel qui les caractérise est ici moins prononcé et laisse place à des sonorités plus brutes.

Pour la mélancolie pure on trouve "Sharpening Skills", "Duel With Cudgels" un titre excellent avec une intro aérienne où l'on suit les envolées de cymbales et de piano durant quelques minutes avant que la guitare ne nous rattrape pour nous ramener sur terre. On notera aussi le très beau "Bum Raps & Love Taps" qui arracherait des larmes à un bourreau, ou encore "Lame Lady Of The Highways".

Pour le côté plus rock il y a "Set The Grass On Fire" et son riff de guitare tranchant, "Out To Sea" que l'on pourrait ranger dans les 2 catégories et "Lions In The Storm" morceau balançant entre jazz et rock. Pour compléter le listing "When" et "We're In Love" sont les 2 titres les plus doux et intimistes interprétés par Oren Bloedow et Jennifer Charles.

Au final les new-yorkais rajoutent une pierre superbement taillée à leur édifice qui jusque-là est quasi irréprochable et ne risque pas de s'écrouler de sitôt.


Exceptionnel ! !   19/20
par Diego


 Moyenne 19.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 30 novembre 2011 à 21 h 19

Attention grand disque d'une élégance rare !
Oui le duo new yorkais frappe très fort (encore plus qu'avant) en cette année 2005.
Et on commence en beauté dès la splendide intro de "Lions in the storm" balancée avec une fausse nonchalance saupoudrée de grâce par la voix suave de Jennifer Charles (avec Hope Sandoval, l'une des plus belles voix du rock). Dès ce premier morceau on a l'impression de flotter, de rêver, on se sent bien, étrangement bien. Plus rêche mais sacrément bon aussi "set the grass on fire" poursuit dans l'excellence. Puis l'on plonge au coeur d'une véritable dark hypnose métaphysique avec un troisième morceau beau à se damner. La basse menaçante donne des frissons à qui veut bien se noyer avec Jennifer Charles dans une forêt étrange au beau milieu de la nuit. La longue intro de "Duel with cudgels" poursuit dans le même esprit, on se boit avec raffinement un petit digestif et on plonge la tête devant la fenêtre, on s'allonge si l'on peut, les yeux noyés dans le ciel noir d'encre. Puis le morceau s'accélère et reprend une structure rock. On se dit alors qu'il y a aucun doute, Elysian Fields c'est furieusement bon. Ces 4 morceaux suffiraient à faire pâlir n'importe quel groupe à la discographie étoffée. Le talent, la grâce, c'est tellement simple finalement. Au fil de l'album entre autres passages sombres d'une beauté confondante, on aura entrevu une petite idée de l'éternité en écoutant le titre éponyme plage 8 "c'est la mer halée avec le soleil" comme aurait dit quelqu'un de très bien.
Intemporel ! ! !   20/20







Recherche avancée
En ligne
126 invités et 2 membres
Pab
X_Lok
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :