Jay Jay Johanson

Paris [Le Bataclan] - mardi 22 novembre 2005

Quelque chose de fantastique s'est passé ce soir là. Rarement je n'ai vu un artiste aussi heureux de se produire sur scène, avec une telle envie de donner. Il faut dire que le public lui a bien rendu, auteur d'un accueil formidable.

On pouvait craindre pourtant une formule scènique minimaliste, comme pour la tournée d'Antenna (deux platines et un violoncelle, je crois) ; on pouvait également craindre d'être déçù du chant du frêle suédois. Mais tout était au rendez vous: des musiciens (un batteur, un claviériste et un bassiste-sampler man) et la voix, finalement merveilleuse, aussi belle que sur les albums.

Il faut dire que Jay Jay Johanson a su donner le ton d'entrée: un duo piano-voix reprenant le fabuleux "It Hurts Me So", premier titre du premier album Whiskey. Inutile de vous dire que des frissons m'ont parcouru ... pour ne plus me quitter durant plus d'une heure et demie.

Tous les albums y sont passés, même le sous estimé Antenna, avec en rappel "On The Radio" et "Automatic Lover" mais surtout une sublime interprétation de "Tomorrow" pendant le set.

Le plus étonnant étant que le Suédois passait avec une simplicité désarmante d'un titre calme et sobre comme "She's Mine But I'm Not Hers" à un de ces titres disco assez neufs dont il a le secret comme le superbe "Rock It" issu du dernier Rush. D'où un rythme particulièrement efficace, tenant en haleine un auditoire tout acquis à sa cause.

Le concert s'est achevé sur une note purement électronique, voire technoïde orchestrée avec subtilité par le bass player aussi electro man de la soirée, alors que les aures membres du groupe s'étaient effacés. Pendant une dizaine de minutes, le Bataclan s'est transformé en boîte de nuit destroy : incroyable !

Au final, un concert inoubliable (peut être du à une attente considérable : cela faisait 5 ans que le blondinet ne s'était pas produit en France!) et le souvenir d'un homme simple, timide, souriant mais surtout talentueux.


Exceptionnel ! !   19/20
par Jekyll


  Note du redacteur : Jay Jay Johanson a annoncé qu'il repasserait sur Paris au printemps : je vous engage vivement à ne pas le manquer.


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
108 invités et 2 membres
Arno Vice
El rodeo
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead