Stina Nordenstam

The World Is Saved

The World Is Saved

 Label :     V2 
 Sortie :    mercredi 15 septembre 2004 
 Format :  Album / CD   

Revoilà la brillante suédoise avec ce 5ème album. Chose particulière chez cette demoiselle c'est sa voix de petite fille dépressive qui est à la fois un atout pour se démarquer mais l'empêche peut-être aussi de s'imposer à un public plus large. En ce qui me concerne sa voix me convient largement, c'est d'ailleurs ce qui fait en partie le charme de ses chansons.

Voici donc The World Is Saved, 11 titres tous très beau mais aussi très tristes. Ça ne respire pas le bonheur et pourtant on en redemande. La photo de la pochette représente bien l'univers dans lequel elle évolue : seule devant une grande bâtisse un peu fantôme en pleine nuit, la tête baissée : c'est gai tout ça.

Toujours est-il que ça fonctionne toujours très bien avec cette suédoise très inspirée (ils sont forts ces suédois !) qui nous emmène tour à tour dans des ambiances pop, jazzy, trip hop ou encore electro.
C'est superbement écrit, l'ambiance est froide et ouatée, elle nous prend par la main pour nous emmener dans sa folie douce. On se croirait un matin triste d'hiver où les rues sont vides, le ciel gris et qu'on a envie de pleurer pour une raison inconnue, juste envie de verser quelques larmes. Les instruments sont très divers, beaucoup d'instruments à vent (flûte, trompettes, saxophone, clarinette) de cordes (violon, violoncelle, contrebasse, guitares, mandoline) et piano, synthés, percussions, vibraphone. Ce qui prédomine c'est la voix de Stina qui a encore gagné en maturité. Les instruments sont à niveau sonore égal, rien ne dépasse, pas de saturations, pas de solos inutiles, juste un ensemble parfaitement orchestré.

Au niveau des textes on approche doucement de la dépression. C'est assez lugubre, très sombre, ça sent l'hiver suédois avec ces 6 mois de nuit où pour échapper au suicide il faut se trouver une activité : elle a choisi la musique.
Dés le début on trouve le morceau "Get On With Your Life" aux paroles très évocatrices de l'état d'esprit de la demoiselle...
Elle parle principalement de mal-être (le sien?) ou d'amours impossibles et destructrices, la bande originale parfaite du prochain Disney.

A éviter pour les dépressifs, les autres peuvent y aller, c'est même recommandé.
Merci encore Stina pour ce magnifique album mais n'oublie pas de prévenir quand ça ira mieux!


Exceptionnel ! !   19/20
par Diego


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
212 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead