Stina Nordenstam

Memories Of A Color

Memories Of A Color

 Label :     Telegram 
 Sortie :    1991 
 Format :  Album / CD   

Il y a des voix qu'on est capable de reconnaître en une poignée de secondes tant elles se détachent du lot et ont le pouvoir de marquer les esprits. Ainsi, la voix de petite fille fragile de la suédoise Stina Nordenstam a le don d'en émerveiller plus d'un. On est d'ailleurs très vite tenté de ressortir les bons vieux clichés genre "Elle dégage un tel magnétisme qu'on ne s'en lasserait pas même si elle se mettait à nous chanter le botin".
En fait, cet album illustre à lui tout seul toutes les limites de ce genre de clichés car même une interprète du niveau de Stina Nordenstam ne suffit pas à rendre ce "Memories Of A Color" très passionnant.
Le registre de ce premier album se situe quelque part entre la pop sophistiquée d'une Kate Bush et les ambiances éthérées d'un jazz vocal bien (trop) propre sur lui. Si la formule peut occasionnellement fonctionner sur le morceau titre de l'album ,"The Return Of Alan Bean", "He Watches Her from Behind" ou "A Walk in the Park", il est très difficile de ne pas être agacé à la longue par le côté extrêmement sirupeux des arrangements de la plupart des autres compos et la façon dont la suédoise semble être figée dans une formule bien trop lisse voire un peu anachronique On aimerait lui dire de se lâcher un peu et d'abandonner un peu cet air d'enfant sage pour laisser enfin éclater tout le potentiel qu'on devine déjà.
Frustrant!

NB: Initialement sorti en 1991 en Suéde, l'album a bénéficié d'une réédition et d'une distribution + large en 1994.


Passable   11/20
par Piezo


  Album réédité en janvier 1994.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
236 invités et 2 membres
NicoTag
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead