Kim Gordon Quartet

SYR 5

SYR 5

 Label :     SYR 
 Sortie :    mardi 30 mai 2000 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Cinquième sortie sur Sonic Youth Records, cet album est le premier de la série sur lequel on ne retrouve pas le groupe au complet. Seule Kim Gordon est présente, accompagnée par Iku Mori et DJ Olive ; Jim O' Rourke n'est cependant pas loin, au mixage.
C'est également l'un des plus surprenants et insolites, car il se différencie nettement des précédents. Cet album est en effet plus proche de l'électronica ou de l'avant-garde des premiers Kraftwerk, que des expérimentations habituelles des New Yorkais.

Les guitares stridentes sont toujours présentes, mais survolent les samples et ne constituent pas l'élément principal des compositions. Des samples plutôt originaux, tant de sons organiques que synthétiques, semblant provenir d'origines diverses. L'instrument principale est bien sûr la voix de Kim, sous toutes ses facettes : hurlement, chuchotement, hennissement ...
Sans vraiment pouvoir parler de chansons, ce disque se compose de 11 morceaux développant une atmosphère tantôt apaisante tantôt oppressante. Si le bruit organisé de "Fried Mushroom" en déconcertera plus d'un, il est difficile de ne pas tomber sous le charme de "What Do You Want".
Même si le contenu de ce disque est expérimental, il est beaucoup plus accessible que les dernières productions de Sonic Youth (SYR 3 & 4 notamment). Il offre en plus un effet de ‘jamais entendu‘ : je ne vois aucun autre équivalent a un tel projet.

Une des productions les plus intrigantes de ce début de Millénaire.


Excellent !   18/20
par Sonicjulio


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 18 novembre 2005 à 22 h 04

SYR 5 n'est pas à proprement parler un disque de Sonic Youth, mais plutôt un disque du Kim Gordon Quartet: on retrouve en effet trois de ses membres; Kim Gordon bien sûr, mais aussi DJ Olive et Ikue Mori , de plus Jim O'Rourke produit le disque. Le disque est le deuxième album de la série SYR, et c'est aussi un disque à part... On s'éloigne un peu ici du rock: on peut en fait résumer le style de cet album à un mélange entre des samples électros qui constituent le fond sonore et le chant de Kim Gordon qui occupe le premier plan ; cependant on entend parfois des guitares prendre place à côté de ces éléments. La voix de Kim Gordon, elle, parait aussi "libre" que sur les autres SYR où on peut l'entendre, ou que sur Hidros 3: Kim suit sa propre structure, sans se soucier des autres parties, et c'est ce qui amène une partie de l'intêret de cet album. L'album est sans aucun conteste troublant, par ce mélange étrange et imprévu ( je n'ai jamais écouté d'autres disques du Kim Gordon Quartet, et je ne sais donc pas ce qu'ils contiennnent... ), par cette double écoute, ces structures multiples. Intriguant. Le disque atteint son sommet sur un morceau qui personnellement me donne des frissons: We Are The Princesses , où la voix de Kim Gordon suit un rythme haletant qui ne donne pas le temps de souffler, alors que l'arrière-plan est tout simplement magnifique... L'album accueille ensuite une invité en la personne de Yuka Honda du groupe Cibo Matto. Le disque se finit et l'on est franchement pas déçu, une cinquième réussite de la série SYR. Vivement le sixième épisode, prévu pour le 6 décembre et que j'espère tout aussi exceptionnel que ces 5 premiers volets.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
420 invités et 2 membres
Dale
Toitouvrant
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :