Jackie-O Motherfucker

Change

Change

 Label :     Textile 
 Sortie :    2002 
 Format :  Album / CD   

S'aventurer dans un album de Jackie O-Motherfucker, c'est un peu s'essayer à une expérience sonore inédite et imprévisible. Il est à chaque fois bien difficile de deviner quelle(s) nouvelle(s) contrée(s) le collectif va nous faire découvrir.

Avec Change, Jackie O-Motherfucker nous emmène vers tantôt vers un folk apaisant aux accents psychédéliqes et tantôt vers un folk beaucoup plus "free".
Change commence donc par "Everyday", ballade folk incroyablement dépouillée s'étalant sur plus de 10 minutes et présentant dès lors tout le caractère planant que la musique que Jackie O-Motherfucker est capable de produire. L'univers du collectif américain s'étend alors devant nous de tout son long. D'ailleurs "Sun Ray Harvester" poursuivra idéalement le début de voyage commencé en y intégrant une dimension quelque peu expérimentale et encore plus aventureuse.
L'univers dévoilé par Jackie O-Motherfucker sur Change est tout bonnement incomparable. Si certains passages peuvent éventuellement être rapprochés à certaines ambiances proposées par Godspeed, l'ensemble de cet album est possédé par un psychédélisme ambiant tout particulier qui magnifie et singularise l'œuvre de Jackie O-Motherfucker. Change pourrait même évoquer un Slint sous acide avec le riff de "Fantasy Hay Co-Op", mais le sax' de Nester Bucket et les violons de JOMF viendront une nouvelle fois rappeler qui sont les auteurs de ce morceau culminant à 11 minutes de beauté et de créativité mises à nu.

Comportant de véritables instants de grâce, ce disque aurait pu être publié durant les grandes années psychédéliques il y a 30 ou 35 ans (déjà !), il aurait pu constituer la base d'un folk totalement barré et tribal il y a quelques décennies, il aurait très bien pu également ne voir le jour que dans plusieurs années tant Jackie O-Motherfucker insuffle à sa musique (principalement acoustique ici) une inspiration décalée, "free", et dissonnante... Mais non, Change est publié en 2002, à la même époque qu'un & Yet & Yet ou qu'un Yanqui U.X.O.... Comme quoi les choses sont plutôt bien faites finalement.


Exceptionnel ! !   19/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
114 invités et 1 membre :
Chaurionde
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?