Pelican

March Into The Sea

March Into The Sea

 Label :     Hydra Head 
 Sortie :    mardi 12 avril 2005 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

C'est avec une joie non dissimulée que l'on retrouve sur ce nouveau EP de Pelican, le fantastique titre qui ouvrait leur prestation au All Tomorrows Parties Festival de décembre 2004. En 20 minutes, March Into The Sea montre tout l'etendue du talent du groupe.

Pendant 4 minutes le groupe martèle un riff metal des plus efficaces, avant de rentrer dans une seconde partie pleine de breaks rythmiques. Le groupe tord ainsi le cou à tout les groupes post-metal/ hardcore de la planète, avant de partir sur une troisième partie sublime, sorte de montée mélodique noisy rappelant et égalant le chef d'oeuvre de Mogwai, l'intemporel "Mogwai Fear Satan". On frissonne à chaque écoute !
Cette même partie est ensuite répétée, mais en version acoustique. Pas le temps de se remettre de cette veritable odysée hardore-noisy-acoustique, que le groupe nous offre en bonus un remix de "Angel Tears" par le talentueux Justin Brodrick (Godflesh, Jesu) qui transforme le morceau en titre de Jesu !!
Nappes de claviers et grosses guitares se marient et se répètent pendant une bonne dizaine de minutes, obsédantes et étouffantes, tout comme sur l'ensemble des titres du dernier album de Jesu ... Bref, un EP tout simplement indispensable !


Exceptionnel ! !   19/20
par X_Elmo


 Moyenne 19.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 23 novembre 2005 à 23 h 26

Ce E.P. vaut surtout pour la magistrale démonstration de "March Into the Sea", le second morceau "Angel tears" étant une resucée remixée du titre qui figurait déjà sur l'album Australasia.

Durant plus de 20 minutes (contre 11 minutes dans sa version album) Pelican nous mène dans une chevauchée musicale fabuleuse. C'est ainsi que même les plus réticents aux morceaux instrumentaux interminables sont emportés dès les premiers accords et ne décrochent plus.
Le rythme est d'abord furieux avec une série de riffs fortement teintés métal voire hardcore. Puis l'atmosphère oppressante et obsédante s'apaise pour laisser la place à des plages plus légères avec un tempo variant régulièrement. Le morceau s'achève avec le retour de guitares plus noisy rock aux envolées puissantes. Si bien qu'au final ce n'est pas un morceau qu'on écoute mais une sorte de patchwork musical ensorcelant.
Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, ce EP est une excellente entrée en matière, alors bonne écoute, bonne découverte.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 27 juillet 2006 à 13 h 01

Epique, dantesque: les qualificatifs ne manquent pas pour décrire l'odyssée d'une vingtaine de minutes qu'est le morceau 'March into the sea' de Pelican. La musique fait son chemin à travers une mer d'obstacles et les surpasse à chaque fois tant elle est puissante et ample. J'ai l'impression que la détermination et la remise en question perpétuelle sont mises en musique dans ce morceau (à travers les nombreux changements de rythme et de riffs notamment sans oublier le déluge de notes survenant avant la déflagration concluant la partie électrique du morceau) sans jamais s'écarter de sa volonté initiale: arriver à bon port, coûte que coûte. De nombreux souvenirs me reviennent en tête à l'écoute de ce titre, j'y retrouve ma 'rage de vaincre', mon envie de faire avancer les choses et les murs auxquels on se heurte quand on veut le faire. Je dois être un peu fou mais c'est un des morceaux les plus dansants que j'aie jamais écouté, on a envie de rentrer dans le lard avec eux et de se libérer de toute la rage et l'énergie négative emmagasinée en nous. Pour ensuite mieux s'embourber dans la partie acoustique du morceau, marécageuse et cérébrale à souhait, toute en souffle et tout autant porteuse de remises en questions sur les suites de nos accès de violence. Physique et cérébral, idéal pour s'attaquer à vos toxines, Pelican livre avec 'March into the sea' de la dynamite en barre dans la continuité du sillon creusé par l'impressionant album Australasia. Et en prime, le groupe offre un superbe remix de 'Angel Tears' (issu d'Australasia) par Jesu. Grandiose.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
66 invités et 1 membre :
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?