Pelican

Evreux [Le Rock Dans Tous Ses Etats] - vendredi 06 juillet 2007

 Pelican
22h30 : voici venir l'OVNI de cette 24ème édition du Rock Dans Tous Ses Etats, avec une programmation principalement axée pop rock cette année. Le quartet de Chicago est programmé sur la scène Papamobile (la plus petite des trois), et comme on le pressentait le groupe semble inconnu pour la plupart des festivaliers. Les quelques amateurs de Pelican présents ne s'en plaindront pas puisque l'on pourra en prendre plein les esgourdes, posté au premier rang sans être tassé comme des harengs comme se fut le cas pour I'm From Barcelona qui les précédait sur cette scène.
La décharge sonore attendue arrive dès les premières secondes; ceux qui se sont aventurés ici par hasard fuient de suite tandis qu'un voyage hypnotique commence pour quelques férus de gros son le museau collé aux enceintes. Les deux guitares surboostées et la basse massive arrachent les tripes d'entrée et imposent une tension qui ne baissera pas durant tout le set. Bien que je fus déçu par le récent album du groupe où le son avait perdu en agressivité, ces nouveaux morceaux développent en live toute la puissance que l'on pouvait espérer d'eux. Les quatre de Chicago sont comme leur public complètement absorbés et possédés par leur musique ; alternant entre moments d'une violence sonore délicieusement jouissive et passages plus apaisés mais toujours aussi tendus. Cette ambiance particulière et le régime soutenu instauré dès le début perdurera tout au long de ce concert sans aucun temps mort, ce qui n'est jamais évident pour une formation instrumentale.

Si Pelican fut le groupe qui a attiré le moins de monde lors de ce premier jour, leur concert fut le plus intense et le plus marquant de la soirée.


Parfait   17/20
par Sonicjulio


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
149 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...