Pelican

Strasbourg [La Laiterie] - samedi 25 février 2006

C'est avec un entrain proche du néant que je me suis rendue à la Laiterie vu un état de fatigue bien avancé mais Pelican je sentais que je ne devais absolument pas rater ça.
Dans une petite salle de la Laiterie bien comble avec un public en grande partie allemand, les Marseillais de Biocide ont ouvert la soirée avec leur rock ‘Psychegroovecore' comme ils se définissent eux-mêmes: des morceaux très énergiques qui ont eu le mérite de me réveiller et d'être toute pimpante lors de l'arrivée sur scène des Pelican.
Pour être honnête, les membres du groupe n'ont absolument rien de charismatique quand on les voit s'installer, je me suis dis, limite déçue, ‘Ah bon, ce sont eux les mecs de Pelican qui font des morceaux pareils ?'. Mais lorsque les toutes premières notes de "March Into The Sea", ont retenti nous sommes partis pour un peu plus d'une heure d'une communion fantastique: les musiciens totalement habités par leur musique, le public en pleine transe, une sensation terrible de manque à la dernière note de chaque titre. "Night End Day" notamment fut interprété de façon magistrale, c'était vraiment trop court et encore, contrairement aux Parisiens, nous avons eu droit à un rappel.
Alors après tout cela l'arrivée de Cave In et son premier morceau m'ont plus donné envie de fuir (ce que j'ai fait de suite) et l'envie de rester sur les délicieux moments passés avec Pelican.
J'ai rarement ressenti un tel plaisir lors d'un concert, je donnerais n'importe quoi pour de nouveau avoir ce frisson indéfinissable qui m'a traversée lors des premières mesures du set des 4 gars de Chicago.


Parfait   17/20
par Sfar


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
86 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...