Siouxsie & The Banshees

The Scream

The Scream

 Label :     Polydor 
 Sortie :    octobre 1978 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Formé durant l'année 1976 par la chanteuse charismatique rebaptisée Siouxsie Sioux et le bassiste Steven Severin, le groupe Siouxsie & The Banshees marque l'époque post-punk par un son résolument original.

A noter, pour la petite histoire, les passages éclairs de musiciens comme John Simon Ritchie (à la batterie), alias Sid Vicious, ou bien de Robert Smith qui assure une tournée avec le groupe. C'est dire l'importance des Banshees à l'époque en Angleterre...

Leur premier album, The Scream, paraît en octobre 1978 et se démarque de la production de l'époque: dépassant le punk (par la voix inimitable de Siouxsie Sioux et ses hoquètements incessants incroyables), annonçant les débuts de la coldwave (par l'utilisation de la basse et d'ambiances sombres à souhait), sans toutefois en faire partie, leur son est terriblement novateur.
John Mackay, à la guitare, et Kenny Morris, à la batterie, viennent s'ajouter, durant l'année 1978, à Siouxsie et Severin pour former un quatuor homogène et créatif.

L'album débute par des échos lancinants lancés par la voix aiguë et perdue de Siouxsie Sioux, tandis qu'au loin commence à se faire entendre une guitare au son clair mais aux riffs entêtants façon coldwave ("Pure"). Puis c'est l'explosion, les guitares sont fracassantes, l'énergie post-punk éclate dans la voix de la chanteuse, tandis que la basse et la batterie sont au diapason, irréprochables.
L'auditeur est immédiatement enveloppé par cette matière sonore mi-éthérée, mi-furieuse.
S'enchaînent ensuite des morceaux tous excellents ("Jigsaw Feeling", "Overground", "Carcass") oscillant entre spleen et accélération énergique où le désespoir et la révolte se côtoient, se marient, se rejettent.
Ensuite, le groupe ose l'impensable, en reprenant le morceau des Beatles "Helter Skelter" (morceau intemporel du double blanc sorti en 1968, annonçant le hard rock, le métal ou encore le hardcore... en un mot la rage fusionnant avec la musique !!). Le massacre orchestré ici est jouissif ! Il ne faut pas oublier que l'époque du punk est à la rage, à la destruction des idoles, des icônes des générations précédentes: quelle meilleure cible que les Beatles !

Durant le reste de l'album les morceaux sont du même acabit: tout simplement géniaux !
La voix et les textes de Siouxsie Sioux nous traversent par leur rage et leur désespoir entremêlés, tandis que les musiciens, la guitare cristalline ou saturée de John Mackay en tête, nous transportent dans une ambiance indescriptible !

L'album se finit par le plus beau morceau du groupe "Switch", à l'intro de guitare magnifique et sur lequel la voix de Siouxsie se fait plus lyrique et mélancolique que jamais ! Un morceau est un riff que l'auditeur ne pourra jamais oublier ! C'est simple: cette chanson est tellement belle et mélancolique que j'ai toujours dit que que je le voudrais le jour de mes funérailles !

The Scream, premier album de Siouxsie & The Banshees, est un coup de maître, un album génial et intemporel !
Il devrait être dans toute discothèque idéale rock... pour l'éternité...


Intemporel ! ! !   20/20
par Smashead


 Moyenne 19.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 16 novembre 2008 à 12 h 02

The Scream est une plongée : dès les premières secondes de "Pure" où la basse joue quatre notes ascendantes qui dégringolent toutes une par une, on a la sensation que cet album va nous étouffer pour nous laisser ces dix titres en travers de la gorge. La voie gueularde de Siouxsie le confirme: l'album est un long cri sauvage qui a été prononcé dans des profondeurs abyssales. Et pourtant (pour moi en tout cas), l'album s'écoute d'une traite, et n'est jamais désagréable: au contraire, le groupe parvient tout à fait à nous communiquer, dès leur premier album, un mélange finalement plus subtil qu'au demeurant de violence et d'angoisse : mélange concrétisé par la batterie suffocante et la guitare assez aïgue mais jamais désagréable (cf. "Suburban Relapse"...), et la voix de Siouxsie, admirable d'interprétation.
J'imagine les easy listeners de l'époque, qui ne jurent que par les Beatles ou les Stones, entendre la reprise massacrée de "Helter Skelter", sur The Scream... Un choc pour l'oreille, probablement.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
463 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches