Kasabian

Kasabian

Kasabian

 Label :     Pid 
 Sortie :    mardi 09 novembre 2004 
 Format :  Album / CD   

Nouvelle hype anglaise, Kasabian sort en 2004 son premier album.

A la première écoute, le disque sent à plein nez l'hommage à la scène Madchester. On commence avec "Club Foot", hymne potentiel d'une équipe de football anglaise, aux beats électro imparables. On s'imagine dans un stade, coiffé d'un bob, la bière à la main ! La voix nonchalante est de sortie, avec par endroit des passages dignes d'un gourou sous substance ("Processed Beats", "Reason Is Treason", "Cutt Off").
La production est moderne, l'ombre de l'électro plane inévitablement. Mention spéciale à "L.S.F", single pépite du disque, et à "Test Transmission" très influencée par New Order.

Kasabian est un disque de hooligans, et un bel hommage à la scène Madchester. Il confirme que le 'baggy sound', s'il existe encore aujourd'hui, a muté en une version plus électro avec des groupes comme Kasabian, Death In Vegas ou The Music.


Très bon   16/20
par BloodInMyEyes


 Moyenne 14.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 mars 2005 à 13 h 21

Pour un premier album, il vise très haut avec un album haut en sonorité pop/rock. Faisant hommage a la scène Madchester, ce groupe est promis à un grand avenir; c'est l'un des groupes révélation de cette année et si vous ne l'avez pas encore écouté, c'est un album à écouter absolument. Alliant avec brio musique à tendance pop/rock et électro, ce groupe ne ressemble en rien aux autres ! Ce groupe est la nouvelle hype anglaise !
Excellent !   18/20



Posté le 19 avril 2005 à 13 h 11

En tant que mordu du son 'Madchester' j'ai d'emblée eu une mauvaise impression de ce disque comme cela fut cas avec celui de The Music.
J'ai donc décidé de ravaler ma mauvaise fois et de prêter plus d'attention a cet album.

Je reconnais que "Club Foot" et "L.S.F." m'ont donné envie de monter le volume et de me trémousser à la manière de Bez et de Cressa (danseurs respectifs des Happy Mondays et Stone Roses.). Les autres titres m'ont beaucoup moins emballé.
Le groupe me donne l'impression de vouloir optimiser ses pops songs peu inspirées ("Running Battle", "Test Transmission","I.D") avec un son electro à la manière d'Unkle, Sneaker Pimps ou Dan the Automator période Gorillaz sur 'Cutt Of'.
Si bien qu'à chaque chanson je me dis bof, voyons voir la suivante.La suivante se laisse écouter deux, trois fois comme la précédente mais pas de quoi squatter le mange disque un certain temps.

Certes deux titres assez accrocheurs mais deux bons singles font-ils un bon album ?
Ce disque me donne surtout envie de verser une petite larme en souvenir de la grande époque du rock mancunien.
Correct   12/20



Posté le 07 juin 2005 à 19 h 08

Pour une première oeuvre, je pense que l'on puisse admettre les défauts d'un groupe qui pourrait très bien monter très haut comme tomber dans l'oubli. Bon après, je dirais simplement qu'ils ont une très bonne ligne de basse, un guitariste qui n'ose pas monter le volume et un chanteur avec une voix agréable. C'est pas le genre d'album que l'on présentera à un ami quand il vous demandera, quel genre de musique écoutez vous. Mais en simultané, on peut quand même dire, que c'est plûtot le genre de groupe qui sert à changer de son quand on a trop écouté un groupe énormissimement bon. Ce n'est ni un mauvais achat, ni l'album de l'année, mais cela reste plus qu'audible.
On attend deja le deuxième volet, pour connaître la suite.
Bon   15/20



Posté le 11 juin 2005 à 15 h 35

Kasabian, la énième sensation Outre-Manche portée par une presse musicale aussi dithyrambique que malhonnête, nous présente son premier album.

La crainte de voir débouler une formation sans grand interêt (hormis en matière de fringues ou de cheveux gras) est réelle. Pour information, le nom du groupe est emprunté à un comparse du serial killer Charles Manson. Le cadre est posé, des méchants garçons qui sont super cools.
Les influences à l'écoute du disque sautent directement aux oreilles. On va nous ressortir le bon vieux temps du Summer Of Love 89, le sempiternel baggy sound de Madchester. Il est curieux de constater que ce micro mouvement musical (il n'y a que trois groupes mémorables) engendre encore des vocations en 2005 !
Le disque en lui-même n'est pas fondamentalement mauvais. Mais la recherche du tube est un peu trop voyante.
Une belle homogénéité se dégage de l'ensemble. Et c'est sans doute ça le problème. Les titres se ressemblent tous : "L.S.F", "Cutt Off".
Si on aime Oasis ou même les Black Rebel Motorcycle Club (pour "Reason Is Treason"), ce disque peut-être un émerveillement de chaque instant.
Pour les autres, ce ne sera qu'une formation anecdotique responsable d'une poignée de titres dansants ... dans la limite de trois écoutes ("Processed Beats", "Club Foot" et "Test Transmission").
Moyen   10/20



Posté le 15 mars 2006 à 22 h 52

Etiquetté 'groupe super hype qui va tout défoncer' par les journaux britanniques habitués au dithyrambique à outrance, Kasabian partait avec des à prioris plutôt négatifs, et inspirait à être assez méfiant. Dignes successeurs du Maddchester, leur son rock-pop-electro-house-dance-hip-hop fait penser immédiatement à New Order. Et c'est pas plus mal, y'a pire comme référence.
Alors le disque, qu'est-ce qu'il vaut ? Après avoir longuement étudié le single "L.S.F", véritable hymne utlra-dansant, la première chose qui frappe c'est cette voix puissante, et magnifiquement utilisée. La seconde chose, et l'album le confirme très bien, c'est une science formidable pour mêler toutes leurs influences. Le rock se marie très bien à l'electro, et le hip-hop donne à tout ça une force communicative. Kasabian a su dès ce premier album se détacher de ses références et se forger un style propre.
Kasabian pond ici un album intelligent, puissant, dansant, émouvant parfois et dévoile une voix plus qu'intéressante. Il s'agit donc d'un très bon album, qui fait tout honneur à Manchester, et qui promet quelques incendies sur pas mal de dancefloor. Ainsi qu'une carrière qui leur tend les bras. L'avenir de l'Angleterre passe par Kasabian, c'est une évidence, espérons juste que la suite soit encore meilleure que ce premier essai déjà transformé.
Parfait   17/20







Recherche avancée
En ligne
119 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...