Happy Mondays

Squirrel And G-Man Twenty Four Hour Party People Plastic Face Carnt Smile (White Out)

Squirrel And G-Man Twenty Four Hour Party People Plastic Face Carnt Smile (White Out)

 Label :     Factory 
 Sortie :    avril 1987 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Personnellement, je ne connais aucun autre titre d'album aussi long. C'est sûrement à cause de ça que le disque est passé inaperçu à sa sortie. A savoir aussi qu'il existe une version censurée de l'album à cause d'une pochette où figurent plusieurs marques célèbres. La pochette la plus fréquente dorénavant est celle d'assiettes (derrière le titre qui prend pas mal de place), le livret montrant un poisson mort dans l'une des assiettes. Ca met dans l'ambiance.

Dès ce premier album, la marque de fabrique des Happy Mondays est présente: paroles suspicieuses, chant maladroit voire risible ("une seule prise et hop ça suffit", pourrait-on croire à certains endroits). Au niveau de la basse, l'influence Joy Division se fait inévitablement sentir. Normal, pour un groupe de Manchester...

Dix titres excellents figurent sur l'album, au cours desquels Shaun Ryder effectue ses soi-disant vocalises tout en récitant ses textes à sa manière, couverts par une musique jouée par un groupe pas très motivé, ce qui fait le charme du disque paradoxalement. On remarquera la présence de la chanson "24h Party People", qui a été reprise en 2002 dans un film du même nom et traitant de la scène musical à Manchester et du mythique label "Factory Records".

Au final, on pourrait dire qu'il s'agit d'un disque fondamental pour le groupe, qui va amener ce dernier vers les sommets artistiques avec Bummed (qui sortira un an plus tard).

A ne pas rater !


Excellent !   18/20
par BloodInMyEyes


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 janvier 2006 à 21 h 08

Je réécoutais cet album chez moi l'autre jour et je me disais que quand même, il était sacrément bien !
Voilà des gens pas doués pour grand chose en particulier, des petites frappes, dealers et roublards, qui arrivent à faire un album aussi funky et sexy qu'un disque de la Motown ! Bon pas autant quand même, parce que bon faut pas exagérer, on est quand même à Manchester. C'est moche, gris et sinistré. Pour le glamour et les paillettes,on repassera ...
Les Happy Mondays donc, puisque c'est d'eux dont on parle, déboulent en 1987 avec cet album fait de bric et de broc, où l'on se demande bien par quel miracle ça peut tenir debout ?!
Le chant de Shaun Ryder d'abord. Autant l'avouer, ce gars chante comme une merde.Il vocifère plus qu'il ne chante d'ailleurs,mais pas grave, le cœur y est. Le frangin (Paul) lui par contre, sait utiliser sa basse et groove comme personne. "Kuff Dam","Russell" ou encore "Weekend S" sont d'incroyables chansons complètement barrées, truffées de textes salaces.
Il faut dire aussi que le terrain avait déjà été déblayé un peu auparavant par A Certain Ratio (autre groupe de chez Factory), qui avait commencé à insuffler quelques touches de funk et de jazz à leurs compositions glacées. Les Happy Mondays reprennent le flambeau, mais réchauffent le son par des ajouts 'dance' et une production beaucoup plus chaleureuse.
Les allers-retours de New Order entre Manchester et New-York à l'époque, y sont certainement pour quelque chose ...
"24 Hour Party People", titre qui donne aussi son nom à l'album, est un hymne à la fête et à la déconne, avec cette intro aux claviers (sûrement l'intro la plus cheap du monde !), et sa batterie lourdingue. Vulgaires et excessifs, sans subtilité, les Happy Mondays se révèlent être à la longue pourtant une formidable machine à danser. Détenteurs d'un savoir-faire incontesté pour écrire des titres particulièrement accrocheurs, avec malgré tout ce sourire qui cache mal la politesse du désespoir. Comme ce titre "Cob 20", qui termine l'album et qui rappelle les fantômes de Joy Division.

Entre rêve de gloire et lendemains qui déchantent, les Happy Mondays se sont inventés un univers coloré et barjot, où les loosers ont une place de choix. Et puis c'était tellement triste, fallait bien qu'on rigole un peu ...
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
237 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?