Tue-Loup

La Belle Inutile

La Belle Inutile

 Label :     PIAS 
 Sortie :    lundi 22 novembre 1999 
 Format :  Album / CD   

Fin 1999, Tue-Loup par enregistrer son deuxième album à Marrakech, et revient avec un disque beau à se damner.

Textes fins et poétiques, doux ou abruptes, toujours désabusés, quasi-oniriques, exprimant toutes les désillusions de l'âge adulte. Et assez subtils pour induire des compréhensions différentes à chaque écoute. Ils sont portés avec mélancolie par la voix de Xavier Plumat, qui n'a pas forcément la vocation d'être un grand chanteur, mais qui tape juste quand il s'agit d'interpréter ses titres.

Les chansons restent orchestrées de manière simple: deux guitares, une basse et une batterie. Avec une orientation folk laissant place à des arrangements beaucoup plus torturés que sur La Bancale. Lentes ou rythmées, elles restent toujours douces, parfois sinueuses, se mêlant au textes pour nous transporter sans crier gare dans la mélancolie ou le malaise, aucune ne laisse de marbre.

"Khansim" reste la chanson la plus tendre du monde, une de ces chansons à faire rester sous la couette. "La Purge" mêle douceur de la musique et crudité des paroles dans une complainte amère sur les relations amoureuses. "Gorki" nous entraine dans une spirale électrique glauque.

Tue-Loup est unique dans le paysage de la chanson hexagonale. Marriant des textes d'une grande qualité, crûs ou ciselés avec une musique entre douce et sombre, cet album est une réussite, simple et modeste. On y revient beaucoup trop souvent pour que se soit anodin.


Excellent !   18/20
par Spasme


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
129 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques