Oiseaux-Tempête

TARAB

TARAB

 Label :     Sub Rosa 
 Sortie :    vendredi 22 juin 2018 
 Format :  Live / CD  Vinyle  Numérique   

Comme il est agréable d'aimer un groupe de son époque (pouvoir suivre la discographie en direct, c'est chouette), qui sort un album régulièrement (mais pas trop souvent), auquel j'adhère à 100% et qui génère en moi une impatience mêlée d'une confiance inébranlable à chacune de ses sorties. Un groupe qui parvient à me surprendre même avec un album live, c'est déjà un presque un exploit. Mais les ayant vu quelques fois en concert, je peux me douter qu'ils vont encore proposer quelque chose de neuf à mes oreilles.
En effet Oiseaux-Tempête est un groupe en perpétuel mouvement, mais il était peut-être temps de figer quelques unes de leurs versions alternatives sur disques.
Sur cet album c'est bien l'instant qui est capté: un morceau joué et enregistré à un moment donné, différent de sa version précédente et de la façon dont il pourrait être interprété la semaine d'après.
Grâce à la qualité de ces morceaux, cet album live s'écoute et s'apprécie comme un tout nouvel album. Oiseaux-Tempête est capable d'emmener son public très loin dans son univers, avec pourtant des titres connus pour la plupart.
L'album compte 4 inédits, dont "Palindrome Series" (déjà paru en bonus numérique sur ÜTOPIYA), qui arrive après une douce ouverture et une folle "Baalshamin".
Je ne vais pas parler de tous les titres un à un, ils sont tous grandioses. Tous les intervenants trouvent une place encore plus large que sur les albums studios. Comme si l'univers de Oiseaux-Tempête était en constante expansion. "Carnaval" en est le parfait exemple: ce que je prenais pour un bon morceau en équilibre sur le versant électronique du groupe, se révèle ici comme un titre majeur. Il prend son temps pour s'installer et se lance dans un trip intense jusqu'au climax avec l'entrée du saxophone: une claque monumentale.
Ce groupe sait décidément tout faire, ou en tous cas tout ce que j'aime. Il mélange des influences improbables dans un mariage arrangé mais jamais forcé. "Grasse Matinée" se déploie sur une musique bruitiste, presque tribale, un texte de Prévert déclamé en Français, en Anglais et en Néerlandais par G. W. Sok, et tout ça est à la fois complètement naturel, brut et poignant. Cette musique évoque une liberté jamais dévoyée qui ne peut s'exprimer que grâce à des artistes qui maîtrisent totalement leur sujet. Chacun trouve une place assez grande pour pouvoir s'éclater pleinement, avec une basse qui tient admirablement la baraque en place.
Que dire de plus?
Que grâce à ce disque, il est possible d'avoir Oiseaux-Tempête en concert dans son salon mais surtout que je suis passionnée par un groupe passionnant et ça c'est cool.


Exceptionnel ! !   19/20
par Happy friday


  N.B: Une magnifique "Through the Speech of Stars" (avec Radwan Ghazi Moumneh de Jerusalem in My Heart) est proposée en bonus sur l'album numérique.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
273 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?