Gravenhurst

Saint-Malo [Route Du Rock - Palais Du Grand Large] - vendredi 17 février 2006

Si je connais Gravenhurst uniquement de nom, je compte bien profiter de cette soirée pour me faire ma propre idée du folk de M. Talbot qui fait tant parler de lui auprès de certains médias.
Et bien, nous y voilà donc ! Nick Talbot et sa guitare électrique occupe le côté droit de la scène, accompagné de son bassiste totalement à gauche de la scène et de son batteur au milieu. Le trio ne tarde pas à imposer un climat très particulier: quelques notes de guitares suffisent à emplir le Palais du Grand Large d'une tension pesante s'acoquinant avec une tristesse et une mélancolie tout aussi présentes; et ce sans jamais s'empêtrer dans des plans pleurnichards ou vraiment chiants.
De plus, le sieur Talbot se paie même le luxe de nous proposer quelques morceaux instrumentaux lorgnant clairement vers un post-rock lumineux et ne rechignant à s'illustrer lors de explosions soniques et réellement bien senties.
En fait, le seul problème avec Gravenhurst est la voix de Nick Talbot ... En effet, sa voix haut placée possède un côté nasillard ou un je-ne-sais-quoi qui a le don d'agacer sur la longueur et il est vrai que les morceaux instrumentaux sont parfois la bienvenue.
En revanche, difficile de critiquer les bonnes intentions de Talbot qui réussira donc à imposer l'univers si particulier qu'il nous propose qu'il entretiendra durant toute l'heure que durera son set et qu'il prolongera au cours d'un dernier titre en rappel, joué tout seul à la guitare renforçant cette impression de mise à nue et instaurant un caractère encore plus touchant à ce concert.
Un vrai bon moment en somme !


Sympa   14/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
132 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :