Rage Against The Machine

Paris [Le Zénith] - jeudi 03 février 2000

<<Good evening, we are Rage Against The Machine from Los Angeles California, and we're here tonight for the battle of Paris. >>

C'est sur ces mots que le groupe investist les lieux, devant un public déjà survolté ! Pas le temps de comprendre ce qui se passe lors du premier titre "Testify", je me retrouve déjà à l'arrière de la fosse, propulsé par un pogo incontrôlable. Lors de ce qui reste aujourd'hui la dernière performance du groupe en France, RATM enchaîne ses meilleures titres avec une énergie scénique et une conviction inégalée. "Guerilla Radio", "People Of The Sun","Born Of A Broken Man", "Calm Like A Bomb", "Bulls On Parade", "Know Your Ennemy"... Le son est monstrueux, le groupe se donne à fond, parfois même trop, conduisant à un carambolage entre Zach de la Rocha et Tom Morello qui un instant, à force de sauter partout, ne maîtrisent plus l'espace.
Dans la salle où on n'aurait pas pu faire rentrer un poil de plus, c'est l'euphorie, le sol tremble et la sueur perle à grosses gouttes !
Après une heure, RATM quitte la scène, avant de revenir achever les survivants avec un tiercé plutôt prévisible mais non moins jouissif : "Bombtrack", "Freedom", et bien sûr "Killing In The Name Of". Le public, majeur levé, reprend alors en coeur le fameux "...Fuck you I won't do what you tell me...", avant l'explosion finale et la sortie de scène du groupe, poing levé.

Commentaire à la sortie d'un couple d'ados exténués, trempés de sueur des pieds à la tête : <<C'est bon, on peut mourir tranquille maintenant ...>>


Intemporel ! ! !   20/20
par YksmohC


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
269 invités et 3 membres
X_Lok
Hpl
Dylanesque
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :