The Last Embrace

MONTROUGE [Médiathèque] - samedi 12 mars 2016

Un concert, l'après-midi, dans une médiathèque (Montrouge), cela peut paraître de prime abord étonnant mais, à bien y regarder, c'est plutôt cette rareté de l'initiative qui devrait surprendre. En effet, quoi de plus naturel qu'un lieu dédié à la culture sous toutes ses formes permette à une formation de s'exprimer durant une heure trente ? De plus, lorsqu'il s'agit de The Last Embrace, on a l'avantage d'avoir un groupe musicalement intelligent mais également accessible au "grand public", lui offrant l'occasion de se familiariser avec des musiques qui n'ont que trop peu leur place dans le panorama audiovisuel moderne : le Progressif, le Jazz voire le Métal. Le public, nombreux, ne s'y est d'ailleurs pas trompé, applaudissant chaleureusement le quintette qui le méritait bien.
L'occasion était donc trop belle d'assister à l'interprétation intégrale du dernier album en date, The Winding Path, accompagnée des morceaux-phares des précédents albums. Pour le dire comme je l'ai vécu, j'ai clairement le sentiment d'avoir assisté à une des meilleures prestations du groupe. Non content d'être parfaitement en place, ce qui, à leur stade, tient de la lapalissade, c'est surtout le feeling global qui se dégagea de ce concert un peu spécial que je retiens. Entre les morceaux de bravoure ("The Filed Of Minds") où le talent de composition de The Last Embrace s'exprime pleinement, les subtiles improvisations ("White Bird") et les moments parfaitement gracieux (les superbes "The Fear Of Loss" en guitare – voix ou encore "Switch On"), tout a concouru pour rendre ce moment unique.
Il est notamment fort appréciable que la formation n'ait pas joué la carte de la facilité en essayant de se mettre plus à la portée du potentiel public présent (quelques fans et amis bien sûr, la famille mais surtout des habitués du lieu, des curieux et vraisemblablement des gens complètement novices en la matière). Elle aurait pu ainsi opter pour une approche purement acoustique, piano / guitare / chant mais il n'en fut bien heureusement rien. Les musiciens ont su saisir l'opportunité de faire une chose que trop peu de groupes font désormais, à savoir jouer l'intégralité de leur dernier disque, tout en cherchant à charmer un auditoire éclectique mais curieux. Il aurait d'ailleurs été fort regrettable que le talent individuel de chacun ne trouve à s'exprimer car, entre une section rythmique versatile pour qui sobritété et efficacité ne sont pas de vains mots, un claviériste qui aurait pu jouer du Progressif dans les 70's, un guitariste au toucher tout en finesse et une chanteuse qui allie technique et émotion sans emphase superflue, il y avait là de quoi contenter les plus exigeants d'entre-nous.
Il s'agit donc de remercier la médiathèque de Montrouge pour la qualité de l'organisation, la sonorisation étant excellente, et The Last Embrace pour avoir, dans des conditions peu évidentes, offert un concert de très haute qualité.


Très bon   16/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
85 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?