Spiritualized

Saint-Malo [Route Du Rock - Fort De Saint-Père] - vendredi 10 août 2012

 Spiritualized
Puissant, solide mais complètement absent tel aura été le Jason Pierce qui s'offre au public du Fort pour signer ses hallelujah avec apathie. Apparemment coutumier du fait, le groupe s'installe sans broncher en arc de cercle, replié sur soi-même pour éviter tout regard extérieur parasite, et repartira d'ailleurs sans avoir prononcé un seul mot ni même fait un geste en direction de la plèbe. Pendant une heure, Spiritualized jouera ainsi avec vigueur, panache (3 guitares de "front" c'est certain ça dépote) mais réglé comme du papier à musique. Chacun est dans son coin, joue avec un grand professionnalisme et sait pertinemment qu'après 296 mesures de digression "Hey Jane" se repose comme une fleur sur les rails de leur indifférence. Mais c'est pas ça qu'on appelle la classe. L'ennui qui transpire derrière les lunettes de soleil de Jason Pierce toujours de profil nous pousse à compter avec lui les mesures et ça en devient agaçant, et forcément long. On cherche en vain l'intérêt de sa formule ad libitum sans piquant comme sur "Take Me To The Other Side" qui clôturera le set sur près de dix minutes tout en décibels mais incapable de donner un frisson. Diantre un peu de folie, d'explosivité ou de rugosité ! A part les deux choristes en arrière plan qui tentent de brusquer leur chorégraphie et animent un brin "I Am What I Am", le constat sur scène et dans les airs est le même, c'est l'immobilisme général. Les filins auxquels sont agrippés le groupe sont bien trop visibles alors que le terrain de jeux de Spiritualized propose tant de libertés et de possibilités. Trop concentré à toucher le saint esprit, Pierce oublie l'essentiel : partager avec ses semblables et ses adorateurs son frichti spirituel. La communion devrait pourtant être le maître mot de son registre lorsqu'il entonne "Walkin' With Jesus" de ses feux Spacemen 3 dès le deuxième morceau. Or là, on se contente de l'écouter rabâcher mécaniquement sa messe, glanant au passage quelques miettes oubliés dans ce set propret. On ne boude quand même pas notre plaisir lorsque le blues poisseux et décharné de "Mary" nous frappe de plein fouet ni même à l'apparition divine de "Ladies And Gentlemen We Are Floating In Space" qui harangue la foule soudainement boostée plus que son auteur n'ait capable de faire ou encore "She Kissed Me (It Felt Like A Hit)" fameuse contrepèterie du tube "He Hit Me (It Felt Like A Kiss)" de The Crystals en mode wock'n'woll. On a fait une croix sur toute forme d'alchimie, au moins ils jouent à fond les ballons, c'est toujours ça de pris. Il manquait pas grand-chose, juste un regard, un tic, un geste pour faire naître une vraie intensité à ce concert. Tant pis.


Sympa   14/20
par TiComo La Fuera


  Setlist


Hey Jane
Walkin' With Jesus
Soul On Fire
Oh Baby
I Am What I Am
Mary
Ladies And Gentlemen We Are Floating In Space
She Kissed Me (It Felt Like A Hit)
Take Me To The Other Side


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
198 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?