Eluvium

False Reading On

False Reading On

 Label :     Temporary Residence 
 Sortie :    vendredi 02 septembre 2016 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Entrer dans un disque d'Eluvium, c'est comme rentrer dans une dimension parallèle. Le temps s'arrête, on est comme emprisonné dans un cocon ouaté. Une voix d'outre tombe, légère et en retrait, se pose sur des nappes sans fin, comme une douce hypnose agréable. Toujours entre deux eaux, les accords se mêlent & s'entremêlent lentement, on a presque une impression de sur-place, mais tout bouge, à son rythme, comme on regarderait les nuages allongé dans un champ, en attendant l'apocalypse.

Car oui, tout n'est pas joli, ce n'est pas tout rose dans ce disque. On sent comme une menace planer au dessus de nous, une fausse plénitude pleine de non-dit, de sous entendus. Difficile de se situer dans ce disque, on peut facilement perdre pied, pour peu que l'on se laisse happer sans chercher à analyser la construction des titres, la science d'Eluvium ne s'analyse pas, elle se ressent, se vit. Aucune rythmique ne vient perturber ces longues plages synthétiques, sortes d'épiphores musicales, on se laisse bercer, avec un vrai arrière goût de malaise.

Je ne vais pas en dire plus, comme je le disais plus haut ce disque se ressent plus qu'il ne se dissèque, il faut franchir le pas, s'abandonner à ces rêveries, vous y verrez sans doute d'autres choses que moi, mais la magie opérera forcément.


Parfait   17/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
86 invités et 3 membres
Ismael Jünger
X_Lok
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?