Tom Verlaine

Warm And Cool

Warm And Cool

 Label :     Rough Trade 
 Sortie :    1992 
 Format :  Album / CD   

Face à l'émergence des mouvements grunge et brit-pop au début des années 90, Tom Verlaine nous dévoile un album qui va totalement à l'encontre des courants musicaux précédement cités puisqu'entièrement instrumental.
Sa carrière solo, peu prolifique et encore moins reconnue car toujours comparée à Marquee Moon, qu'il a fait l'erreur de sortir trop tôt avec Television, recèle néanmoins de petites pépites cachées dans des essais plus ou moins expérimentaux, dont Warm And Cool fait partie (en passant précisons que la pochette, qui représente à première vue une ampoule, est en fait la photo de phares de voiture). Mention spéciale à "Sleepwalkin'", dont la ligne de basse est tout à fait honorable, au très bon "Boulevard", et à "Saucer Crash" qui est peut-être la piste la plus facile d'accès. L'absence de voix y passerait presque inaperçue, tant la guitare semble chanter (Verlaine dira d'ailleurs qu'il a préféré retirer au dernier moment les lignes de chant, préférant laisser la première place à son instrument).
En bref, du bon et du moins bon et un disque à écouter de préférence après avoir été initié au style de Verlaine par les très bons albums de Television, sans quoi son écoute risquerait d'être assez laborieuse. Cet album est finalement un agréable arrière-plan sonore mais demeure un peu trop mou peut-être, et on se prendrait presque à regretter la voix du monsieur et à regarder le live de "Foxhole" qui date d'un temps où il avait un peu plus de patate...


Sympa   14/20
par N2O


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
409 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard