Stereophonics

Performance And Cocktails

Performance And Cocktails

 Label :     V2 
 Sortie :    lundi 08 mars 1999 
 Format :  Album / CD   

C'est en trifouillant dans un stand londonien que je tombe sur cet album, à la pochette ma foi sympathique ('paraît que le photographe aurait limite drogué son modèle la veille de la photo, d'où le regard "embrumé"...), et que j'avais déjà écouté bien plus tôt, sans accrocher vraiment au style. Pourtant, je me décide à acquérir le CD, au feeling, alors que je me munis parallèlement d'un Definitely Maybe et d'un (What's The Story) Morning Glory?, avec lesquels je sais déjà à quoi m'en tenir ! Car oui, pour le coup, je voulais du rock anglais, de celui des années '90 qui m'a toujours fasciné, qui me fait (naïvement ?) regretter d'être né au même moment que toutes ces bandes porteuses d'un renouveau incroyable... Bref ! On s'en fout de tout ça merde, ce CD, tu l'aimes ou pas ?! J'y viens !

Hop hop, lecteur en marche, et ça commence assez fort ! Un bon gros trifouillage baveux de larsène comme on aime pour l'intro de "Roll Up & Shine", un rock sur-efficace, porté par l'inimitable voix de Kelly Jones, voix qui m'avait cependant rebuté au premier abord... Mais on s'y fait, très bien même. Alors que l'organe balance justement entre des titres énergiques, d'une fraîcheur fort plaisante (les singles "The Bartender And The Thief", "Pick A Part That's New" et "Just Looking") et des ballades apaisées, bien que seule "I Wouldn't Believe Your Radio", qui clôt la première partie de l'album, sorte du lot, à mon sens. Alors que "Is Yesterday, Tomorrow, Today?" ou "A Minute Longer", certes elles aussi empruntes de mélodies attachantes, ne semblent trouver leur originalité que dans la voix lancinante de Jones. Idem pour "She Takes Her Clothes Off". Dernier sursaut avec "Plastic California", résolument taillée dans le style Stereophonics.
Puis c'est la tentative de la pop chamallow de clôture d'album, avec piano tristounet et tout et tout, j'ai nommé "I Stopped To Fill My Car Up". Passable, sans plus, ou alors un tout petit.

J'aurais cependant (re)trouvé là un groupe ma foi fort intéressant, bien qu'il nous offre pour le coup un album en demi-teinte, essentiellement porté par ses premiers titres (presque tous des singles), mais qui dégage dans son ensemble une ambiance plus que sympathique confirmant la légétimité de mon achat... assez hasardeux !


Très bon   16/20
par Lulum


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
287 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?