Stereophonics

Keep Calm And Carry On

Keep Calm And Carry On

 Label :     V2 
 Sortie :    mardi 10 novembre 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Comme s'ils avaient eux même conscience de la médiocrité de leur dernier effort en date, les Stereophonics n'auront pas trainé pour revenir sur le devant de la scène. Les gallois se sont au passage dotés d'un guitariste supplémentaire (même si cette arrivée semble avoir un intérêt limité) et n'avaient plus qu'à faire mieux que Pull The Pin, au risque d'enterrer définitivement leur crédibilité dans le cas où ils n'y parviendraient pas.

Avant de parler musique, signalons tout de même au préalable que ce nouveau disque bénéficie d'un packaging soigné en forme de livre, avec à l'intérieur un DVD bonus sur le making-of de l'album et des scènes tournées en marge de la tournée britannique de 2008. Les pages du pseudo-livre sont quant à elles plus classiques et comprennent les paroles des chansons, ainsi que quelques photos assez nazes où il nous faut supporter la vue du minet qui sert de batteur au groupe depuis déjà 5 ans.
Mais venons-en à l'essentiel : le contenu du disque. C'est "She's Alright" qui débute l'album. La chanson est simple et rock'n'roll avec une production plus brute que sur l'aseptisé Pull The Pin. A l'image de ce premier titre, les nouvelles compositions sont plutôt classiques en termes de structure et de composition, comme si les Stéréo avaient voulu revenir à l'essentiel après s'être complètement paumés sur le disque précédent.
On trouve ici et là quelques instruments additionnels comme une batterie électronique, un piano ou encore des violons sur le très réussi "100 mph". Mais tous sont utilisés avec mesure et de façon appropriée.
L'orientation musicale ne surprend guère non plus : on trouve quelques titres rock plutôt convaincants comme "Trouble" et surtout "I Got Your Number". Le reste est plus pop sans sombrer pour autant dans le mièvre, si ce n'est sur "Could You Be The One ?" (dommage, la mélodie était pourtant sympa).
"Stuck In A Rut" et ses accents bluesy rappelle un peu des titres comme "Mr Writer" ou ceux de "You Gotta Go There To Come Back", le 4e et sous estimé album des Gallois.
Citons également le single "Innocent", gentiment variétoche mais loin d'être désagréable.
Mais le meilleur moment du disque se trouve à mi-chemin, avec les titres "Uppercut" et "Live'n'Love". Deux tubes à la sauce Stereophonics qui nous rappellent pourquoi ce groupe est parfois si attachant et pourquoi on achète toujours leurs disques, quand bien même le précédent nous ait déçu.

Keep Calm And Carry On porte bien son nom. Ce nouvel effort s'est attaché à redorer le blason des Stereophonics qui avait été sérieusement égratigné avec Pull The Pin, et sonne finalement comme une bonne suite de Language, Sex, Violence, Other ? (2005). Un disque, certes, sans grande surprise, mais pas sans caractère. Il suffit d'entendre la conviction avec laquelle Kelly Jones chante ses nouvelles chansons pour se convaincre que Stereophonics y croit de nouveau. Alors du coup, nous aussi !


Sympa   14/20
par Billyjoe


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
213 invités et 1 membre :
Alicee
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus