Stereophonics

Word Gets Around

Word Gets Around

 Label :     V2 
 Sortie :    lundi 25 août 1997 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

C'est en 97, autant dire à l'age d'or de la brit-pop, que sort le premier album de Stereophonics, jeune trio en provenance d'un bled paumé au nom imprononçable, quelque part dans la campagne Galloise. Et pour sortir de leur cambrousse, Kelly Jones et ses compères ne pouvaient mieux se débrouiller. En effet Word Gets Around est un véritable bijoux pop ! Les radios s'empareront très vite des singles "Local Boy In The Photograph" et "Not Up To You", cependant l'album est véritablement composé de 12 singles potentiels, à la fois touchants et d'une efficacité à toute épreuve, même celle du temps...
Selon moi Word Gets Around s'installe tranquillement aux cotés du Great Escape de Blur et de (What's The Story) Morning Glory ? d'Oasis, sur le podium des albums mythiques de cette époque révolue ! De plus il sera annonciateur d'une belle carrière puisque le groupe gallois a sorti quatre autres bons albums à ce jour (même si probablement aucun d'entre eux n'atteint le niveau celui-ci) ! Tout bonnement culte !


Exceptionnel ! !   19/20
par Billyjoe


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 21 février 2008 à 14 h 57

Il est des albums pour lesquels vous gardez une tendresse particulière malgré leur médiocrité, tout simplement parce qu'en bonnes madeleines proustiennes, ils restent attachés à une partie de votre vie ; Words Gets Around est de ceux-là.
Tout comme ma découverte d'une 'autre musique' restera à jamais liée à Songs Of Faith And Devotion de Depeche Mode, le premier album des Stereophonics marque tout simplement le début de ma passion pour la chose pop-rock, et reste la bande-son de mes années collège. En cela, je leur suis reconnaissant et puis, ce premier album n'était pas si mal, certes peu original mais alliant fraîcheur et efficacité du début à la fin. Faute à une production d'une vulgarité et d'une lourdeur assez incroyable, ainsi sans doute qu'à une prétention qui sans génie détruit tout, les Stereophonics, dans la suite de leur carrière ne retrouverons jamais cette tonicité.
Words Gets Around est un album agréable, une collection de titres efficaces, voir il est vrai de tubes immédiats ("Not Up To You" et quelques autres) mais qui compte encore parce que transcendé par une vague de souvenirs.
Sympa   14/20







Recherche avancée
En ligne
233 invités et 1 membre :
Francislalanne
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard