Madrugada

Grit

Grit

 Label :     Virgin 
 Sortie :    mardi 22 octobre 2002 
 Format :  Album / CD   

A l'heure où moultes groupes s'évertuent à sortir le "nouveau disque rock de référence" en puisant allégrement dans les poubelles des seventies pour un résultat très souvent néfaste, c'est un groupe nordique qui tire son épingle du jeu...quelle ironie! Et pas n'importe quel groupe: Madrugada, collectif norvégien, sort alors son troisième album, après deux perles romantico-poétiques. Inutile de vous dire qu'on s'attend alors à tout sauf à du rock pur et crade. C'est pourtant ce que nous lancent les nordiques: une sacrée claque, en vérité! Un son brut et sale, (Ready, Seven Seconds, Come Back Billy Pilgrim, Get Back In Line...) aiguisé comme des lames de rasoir, des riffs acérés, une section rythmique déchainée (Madrugada), tout est là pour ravir l'auditeur avide du VRAI esprit rock! A ce titre, Madrugada n'oublie pas non plus les ballades vénéneuses (I don't Fit, Majesty, Proxy, Got You...), et finit par véritablement nous ensorceler...C'est bien simple, en 53 minutes et 11 secondes, Madrugada humilie le nouveau mouvement revival tout en gardant son identité: un véritable tour de force! Une derniére précision: Rob Ellis est présent sur quelques titres...un hasard? Probablement pas, quand on connait le poids du monsieur dans le grand monde du rock (indé)...


Parfait   17/20
par Jekyll


 Moyenne 15.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 25 novembre 2003 à 20 h 28

Moi personnellement, cet album m'a énormement deçu quand il est sorti. Comparé à "The nightly disease", il n'y a pas photo. "Grit" est relativement ennuyant et n'a pas l'atmosphère lourde et pesante du précedent opus de Madrugada. Esperons que le prochain album qui ne devrait pas tarder sera plus intéressant.
Pas terrible   9/20



Posté le 09 janvier 2004 à 15 h 19

Les 5 premiers titres de GRIT c'est l' EP parfait. Suave et malsain (Blood Shot Adult Commitment), crade et speedé (Ready), moite et collant (I don't fit), brut et lascif (Madrugada), jouissif et extatique (Seven Seconds). Une voix chaude soumise à distorsion et soutenue de riffs à l'impertinence vicelarde au service d'un rock glauque et nocturne. Le low tempo de "Majesty" aurait dû ici clôturer GRIT. Court, intense et malsain à souhait.

L'atmosphère instaurée se dissipe tristement par la suite. Seul "Come Back Billy Pilgrim", qui sonne BRMC, tire son épingle du jeu. Le reste ennuie et laisse perplexe.

GRIT est un album inégal où MADRUGADA passe de l'excellentissime au moyen.

Which side are you on?
Pas mal   13/20



Posté le 23 janvier 2004 à 20 h 00

J'ai connu un peu par hasard, depuis je suis accroc, simplement génial, une bonne harmonie entre voix et musique, j'adore!!!
l'empreinte du groupe est bien là dans se troisieme album, on a pas de sentiment de deja entendu par rapport aux deux premers albums, on sent même une évolution musicale.
Excellent !   18/20



Posté le 03 décembre 2011 à 18 h 55

Le rock de Madrugada donne l'aspect d'être fait pour des insomniaques ou autres noctambules et Grit ne déroge pas à cette impression. A la bonne heure! Ce disque démarre bien et même très bien sur les quatre premiers titres! Je ne dirais pas que ça se tasse après, mais il ne serait pas impossible au mélomane de relâcher à partir de "Seven Seconds". Par la suite, on retrouve aussi de l'atmosphère plus lourde quand le rythme décélère comme "Proxy" avant les reverbes malsaines de "Come Back Billy Pilgrim". "Majesty" se remarque comme le seul véritable endroit calme et Sivert Hoyem semble se prendre pour Mick Jagger dans "Try". Grit s'imprègne ou se pénètre (choisir le sens qui convient) assez aisément en rapport aux productions parues avant lui, casse assez nettement en pensant à "Blood Shot Adult Commitment", "Ready" et le dévastateur "Madrugada", avec les lenteurs torrides des assurément très bons Industrial Silence et The Nightly Disease. A l'inverse, les impulsions à vouloir continuer à marcher au-delà de minuit paraîssent identiques bien que plus boostées ici, caressant toujours par quelques guitares bluesy comme un chat noir viendrait se frotter à nous dans une rue endormie, ou à se tenir éveiller à la fenêtre et de scruter la nuit jusqu'aux aurores, déambulés par les derniers échos de "Got You" ou du chuchotement du morceau fantôme. Grit, troisième album d'un groupe norvégien qui n'usurpe pas tellement son nom à des heures d'écoutes particulières.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
137 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead