Buck 65

Square

Square

 Label :     WEA 
 Sortie :    mardi 18 février 2003 
 Format :  Album / CD   

Cet opus, sorti à peine un an avant l'excellent Talky Honky Blues, est aussi le premier album de Buck 65 à sortir sur une major (Warner). Et là où on pouvait craindre que cet artiste plutôt original ne tombe dans la facilité et nous offre une oeuvre décevante, celui ci nous sert au contraire 4 morceaux au format éclaté (chacun durant environ 15 minutes). Buck 65 serait-il devenu le Godspeed You! Black Emperor du hip-hop ?! (et sur une major !) Que nenni ! Car si l'album ne comporte que quatre plages (judicieusement nommées "Square 1", "Square 2", "Square 3" et.... je vous laisse deviner...) Celles ci sont en réalité présentes pour réunir des morceaux plus ou moins liés, mais dont la durée dépasse rarement 2 minutes, et les mixer ainsi entre eux, pour maintenir une certaine fluidité et cohérence. Le format permet aussi à Buck Dann... euh 65 d'élaborer entre les morceaux chantés d'autres instrumentals et d'expérimenter à sa guise sans jamais tomber dans le gratuit ou le stérile. Musicalement, certains morceaux "boisés" laissent entrevoir une certaine passion pour le folk (qui sera par la suite développée avec brio dans Talkin'...), mais d'une façon générale cet album reste très dépouillé (on a parfois l'impression qu'il a été intégralement enregistré sur un 4-pistes...) , ce qui ne manque pas de charme et constituait même jusqu'à récemment la marque de fabrique du Canadien. Il en résulte un certain "vieillissement" de cette musique qui pourrait très bien avoir été enregistré dans les années soixante (les samples utilisés doivent d'ailleurs dater pour la plupart de cette époque) et donne au disque un côté sans âge, très agréable et classieux. Mais on est surtout séduit par son flow, voir son "flot" et sa voix, sexy en diable. On regrette alors d'autant plus que les paroles ne soient pas incluses dans le livret du CD (on devine certain thèmes et certaines histoires, mais ma maitrise de la langue de Shakespeare laisse hautement à désirer....) Finalement Buck 65 passe haut la main l'épreuve des majors et confirmera par la suite son énorme talent.


Très bon   16/20
par Burette


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
180 invités et 2 membres
Zebulon
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches