Art Brut

Art Brut Vs. Satan

Art Brut Vs. Satan

 Label :     Cooking Vinyl 
 Sortie :    lundi 20 avril 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Ch'uis plutôt optimiste comme garçon. Même quand ce con d'Abidal s'est fait sortir face à l'Italie (Euro 2008), et ben moi, la qualification, j'y croyais encore. C'est dire mon enthousiasme. Mais là Art Brut, euh non, désolé, plus rien à espérer.
Déjà que le 2ème était pas bien folichon, ce Art Brut Vs. Satan, comparé, c'est le Finistère. La punition. Paraît que certains sont allés jusqu'au bout sans bailler une seule fois. Stoïque à fond, même pas une moue contrariée ou un léger rictus laissant penser que... Non, rien, que dalle. Ceux-là on les félicitent. Des hommes courageux. Parce que si les premiers titres, ce premier single tiens, "Alcoholics Unanimous", se dégustent sans bière, agréables, sans plus, le reste, aie!, c'est platitude en série, punk pop pour employé de bureau, assommant. Presque l'impression d'écouter mes vieux Offsprings. Et dire que c'est Frank 'j'ai mangé deux personnes à midi' Black qui produit ça (basse bien sur-gonflée au passage), non mais la déchéance.
Sans compter les longues litanies de l'Argos. Accordé en monocorde le type et vas-y que ça cause, et que ça cause, et que ça cause (il récite le petit livre rouge ou quoi ?)... on lui a jamais demandé de chanter non plus mais là on prie carrément pour qu'il est l'illumination de se taire, en vain. Comme disent nos amis les rappeurs, le comique troupier a perdu son 'flow'. Et il semble pas franchement prêt de le retrouver.


Sans intérêt   8/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
158 invités et 2 membres
Pumpkin Ben
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?