M83

Dead Cities, Red Seas And Lost Ghosts

Dead Cities,  Red Seas And Lost Ghosts

 Label :     Gooom 
 Sortie :    mardi 15 avril 2003 
 Format :  Album / CD   

Pour ceux qui auraient oublié le premier simple des deux français d'Antibes, on peut rappeler que M83 avait alerté la critique en 2001 en produisant une musique électronique mélancolique inspirée, alternant passages de bruit blanc à la Mogwai et moments très intimes et très mélodieux. Le résultat était certes intéressant et enthousiasmant, mais un petit peu inabouti. Dans Dead Cities, les memes éléments sont présents mais l'ensemble prend une autre dimension, devenant carrément puissant. D'abord, le disque offre un équilibre parfait entre morceaux péchus et compositions plus calmes, ce qui est toujours très agréable pour l'auditeur. De plus, on sent que les frenchies ont atteint une certaine plénitude dans leur son, qu'ils ont acquis (et façonné) une personnalité à part. Ils assortissent de manière très habile des claviers très cheap et synthétiques à des mélodies superbes, des plages bruyantes et confuses à des envolées harmonieuses. On évoque souvent My Bloody Valentine comme référence de M83 dans les publicités et stickers (sic), ce qui pour une fois, est plutot juste. Mais M83 serait alors à la fois plus pop, et plus tumultueux. Et ce paradoxe est l'un des atouts majeurs de ce groupe français qui monte, qui monte...


Parfait   17/20
par Jekyll


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 21 novembre 2004 à 16 h 38

M83, nous invite à partager leur galaxie sonore.
Un electro/pop/ambiant, mélancolique qui mérite une larme.

Une pochette ou un paysage mort est dressé , et là, nous sommes allongés dans l'herbe en train de respirer une athmosphère pure de son.

Les Antibois nous emmènent dans leur utopie parfois troublante grâce aux claviers surpuissants et omniprésents, ainsi que diverses samples donnant un effet sonore impressionant.

Laissez vous tenter par cette galaxie legère qui vous entoure d'emotions.
Excellent !   18/20



Posté le 16 janvier 2010 à 16 h 12

M83 livre avec Dead Cities, Red Seas & Lost Ghosts un deuxième album absolument génial.

Après un premier album éponyme très électronique (on les a d'ailleurs souvent comparés avec Boards Of Canada), Anthony Gonzales et Nicolas Fromageau (pour la dernière fois ensemble) se donnent ici au shoegaze.

Des titres comme "Unrecorded", "America" ou "0078h", très puissants les propulsent au rang de dignes héritiers francais des My Bloody Valentine ou encore Mogwai.

A côté de ces morceaux très intenses, des plages calmes et ambiantes contrastent. Les titres s'enchainent parfaitement jusqu'au titre "Beauties Can Die", véritable petite comptine qui termine le disque.

Découverts en 2003 à la route du rock à saint-malo, cet album reste une des plus grosses surprises de la décennie. Et M83 était certainement le meilleur groupe français à cette époque.

Pour les fans de noise (mais très peu doivent être passés au travers de M83).
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
454 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?