M83

Paris [New Morning] - vendredi 18 février 2005

Séparé de son compére Nicolas Fromageau pour leur troisiéme album, Anthony Gonzales présentait ce soir son album au public parisien. A l'écoute de l'album, un son plus rock, plus instrumental en ressort, ce qui, sur scène devrait plus se rapprocher du concert de la boule noire que de la Maroquinerie (avec Schneider TM) où ils étaient simplement derriére leurs platines, et effectivement, dès les premieres notes, avec cette nouvelle formation scénique, M83 nous amène avec eux sur leur planète faite de roulements de batterie, de voix trafiquées sans oublier le mur de son pratiquement constant qui caractérise M83. Seul au milieu de la scène, Anthony Gonzales est à lui seul le compositeur de l'album et ça se voit, armé de sa guitare, il enchaîne les morceau de Before The Dawn Heals Us et de Deadcities, RedSeas & LostGhosts avec des balances quelques fois un peu long entre chaque chansons, mais avec le peu d'experience qu'a cette formation ensemble, on peut les excuser. Musicalement, à part la batterie un peu forte qui couvrait les samples de temps en temps, la prestation était trés bonne. On voit à chaque chanson qu'Anthony Gonzales vit sa musique comme si il l'avait faite. Donc le nouveau tournant dans la carrière de M83 est définitivement plus rock, plus noisy. Le seul bémol à cette soirée, est le fait qu'il fallait être invité pour vraiment apprecié le concert car sans première partie et avec une prestation d'une heure, il fallait les lacher les 20 Euros.
En tout cas bonne continuation à ce groupe qui, comme répeté maintes et maintes fois, a de l'avenir...


Très bon   16/20
par Ciol


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
65 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus