The Haunted

Versus

Versus

 Label :     Century Media 
 Sortie :    lundi 22 septembre 2008 
 Format :  Album / CD   

Dans la plus pure tradition métal, ils sont trop rares les chanteurs de cet acabit. Avec sa voix modulable, sa rage puissamment contenue et sa capacité à insuffler du mélodique sans toucher au putassier, Peter Dolving impressionne. Et s'inscrit sans doute dans la lignée des meilleurs beugleurs du genre, disons derrière Phil Anselmo. Il faut l'entendre porter avec ses seules cordes vocales l'intro de "Iron Mask", ou encore le magistralement mené "Rivers Run".

Si le teigneux Dolving constitue sans doute le principal attrait du groupe, les musiciens derrière ne sont pas en reste. Pour la plupart issu du pionnier du death mélodique At The Gates (et je ne mange pourtant pas de ce pain là), ils assurent un bon groove, dans la lignée grands nom du thrash (Slayer, Metallica), avec peut être un petit côté bright en plus: on ne se refait pas. Sans oublier de distiller sur cet album compact un hymne en puissance ("Moronic Colossus"), une charge tout en puissance (le up tempo "Crusher") et toute une flopée de décharges jouissives aux refrains entêtants ("Ceremony" en tête).

Mais, ce qui n'est pourtant déjà pas si mal, les suédois ne se contentent pas d'asséner les mandales et signent deux titres hors de la pure tradition métal. "Skuld", à mi-parcours, va d'avantage chercher du côté des Swans tandis que le final "Imperial Death March", composé par Dolving lui-même, étonne par sa rigueur à faire tourner un seul riff monolithique, loin des démonstrations techniques souvent inhérentes au genre.

Un sans fautes. Qui me fait me demander comment, alors qu'il semble ridicule et petit joueur à côté de ce Versus, le dernier album des Mets a pu emporter un peu partout l'adhésion. The Haunted, envers et contre tous.


Très bon   16/20
par Drazorback


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
261 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :