Tad

Salt Lick

Salt Lick

 Label :     Sub Pop 
 Sortie :    jeudi 01 février 1990 
 Format :  Maxi / CD   

Salt Lick est le deuxième EP de Tad, et se voit rallongé du premier single du groupe, "Daisy" (sur lequel Tad, le groupe, n'est que Tad Doyle, le musicien).

En écoutant ce disque, et "God's balls", le précédent, on comprend mieux où un certain Kurt Cobain a trouvé son inspiration pour Bleach (plus un soupçon des premiers albums de Mudhoney).

Cobain, et surtout les millions de bootleggers avides de sortir toutes les chansons sur lesquelles il a mis sa patte, ont d'ailleurs contribué à sortir de l'ombre le titre "High On The Hog", rebaptisé "Alcohol" sur les bootlegs de Nirvana, et à le faire connaitre au plus grand nombre. Il s'agit en fait d'un extrait de concert où le célèbrissime leader de Nirvana avait remplacé au pied levé Tad Doyle, évanoui sur scène.

Concernant l'album en soit, disons qu'il est doux comme un réveil matin sur fond de tronçonneuse : bref, à éviter pour les oreilles sensibles ou les fans de Norah Jones. Le son est, si c'est possible, encore plus crade que d'habitude, et même la "ballade" du disque, "Glue Machine", n'apparait pas vraiment comme apaisante. A part un côté bourrin sur lequel on ne peut faire l'impasse, les bons riffs s'enchaînent et les morceaux finissent par rester dans la tête pour devenir franchement plaisants, même si je vous déconseille de les écouter seul la nuit tant on pourrait en faire une BO pour un film gore. Ceci mis à part, même si on n'a pas sur cet album l'éventail de ce dont Tad est capable, et qu'il n'atteint pas notamment la qualité d'8-Way Santa, Salt Lick est une valeur sûre du grunge que l'on prendra toujours plaisir à réécouter pour peu que les voisins ne soient pas pointilleux. Comme dirait Tad eux-même, This is Heavy!


Sympa   14/20
par Blackcondorguy


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
98 invités et 2 membres
Poukram
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?