The Sound

Shock Of Delight

Shock Of Delight

 Label :     Statik 
 Sortie :    1984 
 Format :  Mini Album / Vinyle  K7 Audio   

Curieusement pour moi, cet EP est peut être le mieux mixé de tous les enregistrements studio de The Sound. Le son y est ramassé, dense, chaque instrument a sa place, avec une section rythmique bien mise en avant (quelle belle entente entre Graham Bailey et Michael Dudley !) bien secondée par piano, percus et synthés... Adrian Borland a une voix au zénith de sa forme, développant un chant mélodieux, mais dont les paroles restent dans le dramatique et le désabusé. Quant à son jeu de guitare, celui-ci reste incisif...
"Golden Soldier" part pied au plancher avec une intro démoniaque basse batterie synthé, et nous fait fondre avec un refrain avec chœurs appropriés et mini breaks de piano déjanté... "Longest Days" est menée par une basse ronde et puissante avant l'arrivée de parties de guitare immédiatement reconnaissables, flamboyantes. Ces envolées de guitares sont idéalement portées par des plages de synthés suffisantes. "Counting The Days" est plus posé avant une envolée finale poignante... "Winter" est sans doute la chanson la plus marquante, plantant un décor synthétique surnaturel avant l'arrivée d'une guitare famélique et Adrian qui lance à la face du monde 'I'd like to sleep ...'. "A New Way Of Life" relance le rythme avec une basse élastique, une guitare transcendante et des percussions agréables. La fin de morceau voit l'entrecroisement de la guitare et du synthé qui portent aux nues la voix d'Adrian. "Dreams Then Plans" est parsemé de variation de rythmes qui prépare l'auditeur à des sommets ébouriffants, guitare tendue, plages de synthé planantes à souhait... J'avais découvert ce mini album en même temps que le live "In The Hothouse", et je peux vous dire que 24 ans après, les morceaux de "Shock Of Delight" passent toujours très bien, même si le synthé est très marqué 80's. Mon éternel regret est vraiment de ne les avoir jamais vu en concert...On ne peut pas vivre d'éternels regrets...
On se console avec ces perles à jamais gravées dans l'histoire de la musique...


Parfait   17/20
par Foreth


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
275 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?