Ron Sexsmith

Grand Opera Lane

Grand Opera Lane

 Label :     Ronboy Rhymes 
 Sortie :    1991 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Au pays des caribous existe un homme dont le talent passe presque inaperçu. Un homme joufflu dont le nom de famille clame le sex appeal d'un chanteur à la voix si suave. Avec Ron pas de chichis mais une classe incroyable qui a su capter les oreilles des quelques Elvis Costello, Bob Dylan ou encore Radiohead. Alors direction Torento pour découvrir ce pur concentré de talent ou notre homme forme le groupe The Uncool. L'essai se conclut par la sortie d'un album Grand Opera Lane en 1991 produit par le chanteur folk Bob Wiseman.

Songwritter de génie, Ron ne cache pas son amour pour Leonard Cohen et Neil Young dont l'influence est perceptible. Mais plutot que de reprendre les recettes de ses aînés, notre joufflu canadien personnalise sa musique et fait parler sa sensibilité pour signer un album singulier. Car il faut bien reconnaître que la voix de Sexsmith se révèle des plus originales avec un timbre grave qui flirte avec la rupture de temps en temps. Les paroles se dirigent contre la société consumériste sur "Spending Money" alors que Ron se fait davantage aérien pour "Speaking With Angels". Ne nous arrêtons pas là car le talent de notre homme se manifeste aussi dans la composition. L'orchestration se révèle très riche sur des morceaux comme "Tell You" ou "Gonna Get What's Mine" alors que des accents de jazz pointent sur l'excellent "Spending Money" mais le minimalisme est aussi une de ses facettes avec "In This Love" ou "Trains".

Ce premier album révèle un songwriter de génie qui a de nombreuses cordes à son arc. Même si le succès est minime, Ron se fait connaître dans le monde musical et promet des albums dignes d'un grand artiste.


Excellent !   18/20
par Tomtom


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
297 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard