Efterklang

Parades

Parades

 Label :     Leaf 
 Sortie :    lundi 15 octobre 2007 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

On n'aura même pas eu le temps de se remettre de la splendeur de Under Giant Trees qu'Efterklang récidive. Toujours à travers une espèce de chaos musical minimaliste, ils continuent leur procession initiatique. L'air est un peu plus lourd, l'entreprise plus corsée puisqu'ils ont rallongé leur temps de parole. Vingt minutes supplémentaires pour nous enrôler dans leur sainte croisade mais aussi pour changer un peu la donne sur Parades. Principale évolution, l'envie de mettre des mots sur chacun des morceaux comme s'ils ne parlaient pas assez d'eux-mêmes. Les danois passent à l'offensive dès "Polygyne" très torturé et agité et ne se contentent plus d'être les acteurs de leur musique. Des roulements de tambours véhéments ont remplacé la douceur des arrangements d'antan et guident maintenant les musiciens sur leur chemin de croix notamment sur "Mirador" dressé en prévision d'avenirs incertains. Cuivres et cordes sont rentrés dans les rangs et laissent champ libre aux chœurs menés par la baguette de Casper Clausen qui se propagent sans plus aucune retenue. Airs réfractaires, militaires ou prophétiques à vous de le dire selon votre tempérament, le leur ou encore la ferveur qui se dégage de leur repaire inébranlable. Le meilleur exemple est sans doute "Frida Found A Friend" clé de voûte de ce nouveau volet qui laisse place à toutes ces interrogations avant que ne s'érige "Maison De Réflexion" tout aussi époustouflante croisant tambours battants et chants célestes. Au final on ressort une nouvelle fois étourdi par l'esthétisme d'Efterklang sur ce Parades qui s'ouvre en véritable défilé d'humeurs complexes et se referme sans que l'on ait pu en extraire tous les secrets. Le mystère réside. Le succès également...


Exceptionnel ! !   19/20
par TiComo La Fuera


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
216 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?