Efterklang

Vendöme [Cour Du Cloitre] - jeudi 08 juillet 2010

Je suis allé voir Efterklang à moitié par hasard, ça avait l'air sympa, de la pop venue du froid par une chaude soirée de début d'été à Vendôme, quelques amis de bon goût m'en avait dit le plus grand bien sans que je puisse m'en faire une idée précise.
Je ne vais pas jouer la surprise, j'ai adoré sans quoi je ne m'emmerderais pas à écrire une chronique.
Ils jouaient donc ce soir là à 6 ce qui est semble-t-il pour eux une formation réduite (2 claviers/ guitare/basse/ batterie/chant). A noter tant que j'en suis à décrire la formation que sur certains titres le batteur passe à la trompette et que la clavieriste passe à la flute traversière, par ailleurs le chanteur fait des percus; un petit tom, un tambourin, une percu électronique.
Néanmoins le concert met un peu de temps à prendre son envol, j'ai d'abord l'impression, au reste pas désagréable, de voir un groupe de pop relativement banal si ce n'est que le chant rappelle irrésistiblement celui de Jarvis Cocker, ce qui n'est tout de même pas peu dire.
Mais peu à peu et s'en que je me rende vraiment compte de quand, le concert prend une autre dimension: plus de lyrisme, plus de chœurs, plus de fougue, Efterklang se révèle être une sorte de chainon manquant entre Arcade Fire et Grizzly Bear. Empruntant le romantisme des uns et la délicatesse des autres, ils nous offrirons alors, sans baisser de régime une bonne heure d'un concert bigrement particulier qui s'achèvera dans un orage magnifique, au pied de la cathédrale.
Ok, il est peu probable qu'ils aient déclenché l'orage mais là pour le coup la météo à franchement été avec eux la pluie ne s'étant abattue que quelques minutes après la fin du set.


Excellent !   18/20
par To7


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
78 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus