Meat Puppets

Rise To Your Knees

Rise To Your Knees

 Label :     Anodyne 
 Sortie :    mardi 17 juillet 2007 
 Format :  Album / CD   

'You can run but you'll never get away from the smell of the garbage'. C'est par cette phrase géniale et lourde de sens que les Meat Puppets annoncent leur retour discographique. Une voix toujours aussi fatiguée et je-m'en-foutiste, un son craspec, des mélodies accrocheuses et débonnaires... Le groupe n'a rien perdu de son talent. Et même s'ils semblent croire que leur musique va dégouter un paquet de personnes, ça fait un bien fou d'entendre un disque de cette trempe.
Les deux frangins Kirkwood sont à nouveau de la partie. Cris à nouveau libre et désormais désintoxiqué, la magie peut à nouveau opérer. Et ce terme est loin d'être exagéré ! Rise To Your Knees est tout simplement une des meilleures galettes du groupe en plus d'être un des disques de rock les plus grisants sorti dernièrement.
On ne va pas retomber dans la glorification facile des années passées tels de vieux cons aigris, mais combien de groupes récents peuvent se targuer de tant de décontraction alliée à de telles capacités de composition? Le gouffre qualitatif existant entre un disque de cette trempe et les tentatives de rock ‘alternatif' actuelles est énorme. Les Meat Puppets possèdent toujours ce sens de la mélodie rare et déboussolante. Chaque morceau se révèle accrocheur dès la première écoute et le disque en lui-même est une avalanche de tubes. Rythmes entrainants, sons de guitare jouissifs, arrangements bricolés de manière intuitive (banjo, claviers rétros, bruits divers...), fulgurances de guitares noises, toute la science d'une époque révolue est encore intacte chez eux. Comme à leurs plus grandes heures, l'aspect folk des mélodies prédomine : des entrelacs de notes composent la base de chaque titre. Pas besoin de masquer la vacuité des morceaux par une production tapageuse comme c'est trop souvent le cas en ce moment... Les quinze plages se laissent avaler sans aucun ennui.
Par là-dessus vient se greffer la voix décontractée et d'une justesse parfaite de Curt reconnaissable entre mille et faisant ressortir des souvenirs nostalgiques par centaines. Du pur bonheur.
A l'heure où la mode est aux reformations des anciennes gloires des années 1990, les Meat Puppets sortent largement du lot qualitativement. Ils n'ont rien renié de leur passé, juste remis un peu au goût du jour leur musique et gonflé un peu la production et n'ont rien perdu de leurs capacités de composition. Des titres tels "New Leaf", "Spit" ou encore "Tiny Kingdom" nous font rajeunir de 15 ans.
A mettre à côté du dernier Dinosaur Jr.


Excellent !   18/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
160 invités et 3 membres
X_Wazoo
Happy friday
Toitouvrant
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :