Robert Wyatt

Theatre Royal Drury Lane

Theatre Royal Drury Lane

 Label :     Hannibal 
 Sortie :    mardi 11 octobre 2005 
 Format :  Live / CD   

Ce live sorti récemment en CD, a été enregistré le 8 septembre 1974, soit 2 mois après la sortie de "Rock Bottom" ; la plupart des morceaux joués pendant le live en sont d'ailleurs tirés. C'est une bonne initiative d'avoir sorti ce live de 'Robert Wyatt & Friends', histoire d'avoir l'atmosphère de Robert Wyatt et de se rendre compte que c'est un grand compositeur, certes étrange, mais un grand compositeur.

De nombreuses guest stars font partie du show ce soir là, accompagnant leur ami Robert Wyatt pour son premier concert après son accident qui l'obligera à rester dans une chaise roulante le restant de ses jours. Ils sont nombreux à épauler Wyatt : Nick Mason (batteur de Pink Floyd), Mike Oldfield à la guitare, Ivor Cuttler... Tout ça introduit et enregistré par John Peel pour la BBC, ce qui n'est pas rien.

L'intégralité de Rock Bottom est jouée pendant le concert, à savoir six chansons, mais pas de moindre qualité, le son est excellent, Robert Wyatt assure comme jamais et les invités font très bien leur travail, que ce soit au clavier, au saxophone ou à la batterie, le tout étant très Jazz, la basse jouant un rôle plus mélodique que rythmique, notamment sur "Alife". Les deux chansons "Little Red Riding Hood Hit The Road" et "Little Red Robin Hood Hit The Road" (non ce ne sont pas les mêmes) sont encore plus denses et plus profondes encore que sur Rock Bottom, qui pourtant semblait montrer un mélange de descente aux enfers pour Wyatt. Le live se terminant sur une reprise des Monkees, "I'm A Believer", on comprend que Wyatt n'est pas perdu, et qu'il est plus motivé que jamais à non pas toucher le fond ('rock bottom' en anglais dans le texte) mais à remonter à la surface, d'un bon coup de pied du fond de la mer. L'album se termine donc sur cette chanson d'espoir et de rédemption, que Robert Wyatt transcende, toujours à sa manière.

Ce live est le meilleur enregistrement de Wyatt, pour vraiment découvrir l'artiste qui était capable, outre le fait d'être un grand artiste studio, de s'exprimer tout autant, voire plus, en live. A écouter ne serait-ce qu'une fois.


Excellent !   18/20
par MrHyde


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
345 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...