Robert Wyatt

Dondestan

Dondestan

 Label :     Rough Trade 
 Sortie :    mardi 27 août 1991 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Bien sûr il y en a qui ne jureront que par Rock Bottom. Comme de bien entendu il y a ceux qui ne connaissent pas le bonhomme ou qui ne l'ont jamais écouté. Il y a aussi ceux qui préfèrent Soft Machine. Bref il y a des milliers de raison de ne pas écouter Dondestan et de faire au passage une belle petite connerie.

Pourtant on est bien loin des structures ultra complexes qui font la légende de Robert Wyatt, on pourrait presque dire qu'on est ici en présence d'un album de pop. Pas de la pop à guitare trop convenue mais un vrai album ambitieux et déroutant. Ca s'ouvre très bien avec inspiration et assurance mais c'est pour mieux repousser les limites. "The Sight Of The Wind" chanté haut perché devant une musique oppressante mais non violente tout en bruit blanc et en lente variation renvoie aux meilleurs moments de Rock Bottom.
Cette musique elle est toujours là où ne l'attend pas, en bon iconoclaste ouvreur de nouvelle voie. A grande dominante acoustique les plages sont lentes et très étirés et très intimistes ce qui permet d'en faire une musique apaisante à la frontière parfois du new age sans sombrer dans la soupe filandreuse.
Parez-vous pour le voyage, il se fait très haut et vous n'êtes pas près de redescendre. On a pourtant écouté des trucs beaucoup plus durs comme les King Crimson ou les VDGG mais pourtant il est là. A nos cotés. Il vit avec nous et nous survivra sans doute. Classable parmi les grandes œuvres de Wyatt, c'est tout dire.

A vos stéréo et bonnes écoutes.


Très bon   16/20
par Mozz


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
192 invités et 1 membre :
Dale
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :