The Jam

Dig The New Breed

Dig The New Breed

 Label :     Polydor 
 Sortie :    vendredi 10 décembre 1982 
 Format :  Live / CD  Vinyle  K7 Audio   

Moins d'un mois après que Weller ait brusquement annoncé la fin de son groupe idôlatré, voilà que sort une compilation live histoire de consoler une multitude fanatique désarçonnée.
Assortiment choisie recouvrant une période large (1977-1982), Dig The New Breed s'impose comme un témoignage essentiel d'un groupe à l'excellente réputation live. Bien sûr, les grincheux pourront toujours regretter l'absence de morceaux qu'ils jugent phares. Mais le catalogue des Londoniens section "chansons qui rendent fous" étant capable de remplir un triple album, on ne fera pas la fine bouche devant la série fabuleuse qui nous est proposée, aussi maigre et partiale soit-elle.
Entre autres choses au programme on retrouve : un "In The City" morveux comme il faut, un "The Dreams Of Children" explosé, un "Set The House Ablaze" en mode rouleau-compresseur, la ballade "Ghosts" qui prend son envol intimiste par rapport à sa soeurette studio, et puis surtout, deux moments du genre ultime. Un "Big Bird" d'une puissance rare, sans doute l'une des meilleures versions de ce classique R'n'B d'Eddie Floyd, et un "That's Entertainment" cuivré joué nerfs à vif. Magique.
Public en communion, groupe en totale symbiose. Voir The Jam en concert est l'un de ces trucs que beaucoup regrettent de ne pas en avoir eu l'occasion, et que certains priviligiés se flattent sourire en coin d'avoir fait. La preuve par 14 morceaux.


Parfait   17/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
382 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead