The Ramones

Hey! Ho! Let's Go! : The Anthology

Hey! Ho! Let's Go! : The Anthology

 Label :     Rhino 
 Sortie :    juillet 1999 
 Format :  Compilation / CD   

Il aura fallu attendre la mort du pauvre Joey pour que l'on se tourne enfin à nouveau vers la carrière des Ramones, groupe indispensable au rock'n'roll. En désuétude depuis le début des années 1980, il était temps que leurs albums anthologiques soient enfin réhabilités. Faut-il rappeler que c'est leur premier album qui mit le feu à la poudre punk ? La vague New-Yorkaise était alors florissante et les Ramones furent les premiers à avoir l'opportunité d'enregistrer un disque. La rumeur veut même que les dix milles premiers possesseurs du premier pressage du vinyle aient tous formé un groupe suite à cet achat (on nous a déjà fait le coup avec le Velvet, faudrait pas abuser non plus !).

Mais on n'est pas ici pour balancer des légendes urbaines aussi fausses que mythiques. L'essentiel dans la musique des Ramones c'est le retour à l'authenticité rock'n'roll pure. Après la vague de rock pompeux post-hippie, ces quatre petites frappes du Queens vont remettre au gout du jour le cuir, le jean et la chanson rock dans toute sa simplicité. En pleine vague de rock progressif où les groupes se concurrencent dans un grotesque grandiloquent et pompeux, les Ramones balancent sur les ondes radios des morceaux binaires de deux minutes trente ficelés avec trois accords. De plus ces types ne sont pas experts en quoi que ce soit, ce sont des loosers New-Yorkais sans aucune qualification et qui jouent sur les instruments les plus cheaps possibles. C'est cette simplicité qui donnera envie à toute une génération de faire de la musique. Pas la peine de faire des années de conservatoire pour accoucher d'un album, les Yes, Genesis et consorts sont alors instantanément remis à leur place. Certains critiques osent même affirmer que Chuck Berry et Johnny Ramone sont les guitaristes les plus importants du rock...

En plus de ce retour à une sincérité musicale salvatrice, les Ramones remettent également au gout du jour les paroles directes qui touchent chaque auditeur. Là aussi le rock s'était égaré dans des travers théâtraux ridicules et indigestes. On colla vite une étiquette de demeurés sur les Ramones mais l'essentiel est là : leurs paroles s'adressent aux gamins qui viennent à leurs concerts, point. Que ceux qui préfèrent se palucher sur des textes alambiqués passent leur chemin et retournent jouer à donjons & dragons. Ils alimentèrent d'ailleurs très vite de cette réputation en en ajoutant jusqu'à se faire passer pour des débiles avant de retourner cette accusation grâce au morceau "Pinhead" inspiré du Freaks de Tod Browning.

Cette Anthology tente de rendre un hommage complet au groupe. Tâche difficile quand on doit compiler vingt ans d'une carrière bien remplie sur deux galettes et ce malgré la courte durée des morceaux. Ce qui est tout d'abord très louable est le fait de n'avoir laissé aucun album de côté. Les albums du groupe sortis après la débandade End Of Century sont en effet trop souvent mis à l'écart malgré leurs qualités. Les mythiques quatre premiers disques du groupes se taillent tout de même la part du lion en remplissant à eux seuls la quasi-totalité du premier cd. Pour le reste on trouvera toujours à redire sur les morceaux choisis pour figurer ici. Chaque fan du groupe à ses préférences et il est impossible de contenter tout le monde. On pourra juste regretter l'absence de titres live. Les Ramones ont sorti quelques très bons disques en public et leurs prestations étant tout de même légendaires, il aurait été plutôt pertinent de faire figurer ici quelques titres live.

Enfin, pour accompagner la musique, un magnifique livret accompagne les disques. Photos, biographie, anecdotes... ce document est très intéressant et en apprendra même aux grands admirateurs du groupe. Toute la carrière du groupe y est évoquée et rien n'est passé à la trappe. Idem pour les photos qui ne se cantonnent pas uniquement au début de leur carrière mais montre des clichés incluant tous les membres ayant eu l'honneur de porter un pseudonyme Ramone.


Très bon   16/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
111 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :