Demented Are Go!

Kicked Out Of Hell

Kicked Out Of Hell

 Label :     ID 
 Sortie :    1988 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Oyez, oyez ! Ce disque n'est pas un album de psychobilly lambda, Kicked Out Of Hell est LE disque de psychobilly. En 1988, Demented Are Go se sort les tripes et accouche de cet album mythique et toujours inégalé.

Pourtant, en connaissant la vie du groupe à cette période, rien ne laissait envisager une claque si monumentale. En effet, les membres du groupe sont des krusties, n'ayons pas peur des mots. Junkies, quand ils ne sont pas en prison pour des raisons diverses, ils vivent tous dans un squat sans électricité où ces nouveaux morceaux sont répétés en acoustique ! Ils les joueront en électrique pour la première fois en studio ! Et pourtant ça sonne comme jamais ! Les riffs sont tranchants comme des rasoirs et l'ambiance générale de l'album est encore plus sombre que sur In Sickness And In Health. Demented Are Go fait vraiment franchir un cap important au mouvement psychobilly grâce à ce disque. Par jalousie leurs prédécesseurs tenteront d'ailleurs de les mettre au ban de la scène (notamment l'égocentrique Paul Fenech des Meteors qui ne supporte pas de se faire voler la vedette par des groupes plus inspirés que le sien).

Mais peu importe, Kicked Out Of Hell déchire tout, le public suit et le groupe devient enfin un des piliers du mouvement. Toute l'essence de la musique décalée du groupe vient de la personnalité particulièrement torturée de son chanteur Mark Phillips : psychotique, autodestructeur, adepte de drogues diverses et de déviances malsaines, il est à lui seul le pilier lui groupe composant la plupart des morceaux et élaborant cette atmosphère unique. Il est, de plus, un performer scénique incroyable rendant chaque concert de groupe aussi improbable que fascinant. Cette personnalité couplée à la connaissance sans faille de la musique rock la plus underground qui soit, du blues originel aux groupes de garage obscurs en passant par le trash fifties ou le surf, le résultat est exceptionnel et complètement unique.
En plus de cette inspiration, le groupe bénéficie sur cet album d'une production plus puissante. Le tout sonne toujours si cheap mais le mix fait bien ressortir les instruments. La contrebasse, qui donne cette patte si spéciale au groupe, est plus présente et renforce l'aspect lugubre posé par la voix exceptionnelle de Spark gorgée d'écho (quand on pense à la carrière incroyable que ce type aurait pu faire avec cet atout s'il n'était pas resté un éternel marginal). Ajoutons à cela, des mélodies glauques portées par des riffs sombres envoyés sur des rythmiques inexorablement lancinantes et l'ont obtient un pur joyau de rock lo-fi décadent bien que toujours empreint de ce second degré jouissif. De "Satans Rejects" à "Shadow Crypt" en passant par "Decomposition" Demented Are Go se complait dans cette musique de série B. La fougue rock'n'roll est également encore plus présente que sur leur première galette : "Human Slug", "Rubber Plimsoles" ou "Call Of The Wired" sont d'excellents morceaux gorgés d'électricité salvatrice qui prendront encore plus d'essor sur scène.

Il n'y a pas à chercher plus loin, Kicked Out Of Hell, en plus d'être le meilleur album du groupe, est sans hésitation la perle du genre. Demented Are Go a ouvert des portes de tous les côtés grâce à ce disque. C'est ici que le psychobilly trouve ses marques finales. C'est également grâce aux prestations scéniques ébouriffantes du groupe que ce style prendra son ampleur de l'Europe, aux Etats-Unis en passant par le Japon. Une date dans l'autre histoire du rock'n'roll.


Excellent !   18/20
par Abe-sapien


  Note du redacteur : comme In Sickness And In Health, la meilleure version cd est celle de 2001 éditée par The Harry May Record Company, remixée et complétée elle aussi de titres live au Klub Foot.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
110 invités et 3 membres
X_Wazoo
EmixaM
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques