Nekromantix

Return Of The Loving Dead

Return Of The Loving Dead

 Label :     Hellcat 
 Sortie :    mardi 29 janvier 2002 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Return Of The Loving Dead est enfin l'album de la consécration ‘commerciale' pour Nekromantix. Après des années d'albums produits avec les moyens du bord, de concerts dans des conditions plus ou moins scabreuses, le psychobilly commence à connaître un semblant d'intérêt de la part des Etats-Unis. Le mythique festival londonien Big Rumble est déporté à New-York puis à Los-Angeles et Tim Armstrong via son label Hellcat signe de plus en plus de groupes américains dans le style. Nekromantix, alors un des leaders incontestés de cette scène en Europe, se voit dans la foulée proposer un contrat avec la filiale d'Epitaph.

Le style explose alors au grand jour. Tiger Army, Mad Sin ou Nekromantix voient leurs clips diffusés dans diverses émissions musicales américaines, des morceaux sont inclus dans des compilations punks... Comme tout phénomène de mode, le nombre de groupes explose aux Etats-Unis et les retombées touchent un peu l'Europe. Le mouvement s'amplifiera encore donnant un nouveau visage au punk MTV via l'horror-punk...

Mais Return Of The Loving Dead ne porte pas encore la marque des productions Hellcat. L'album a en fait été autoproduit par le groupe et enregistré au Danemark comme d'habitude. Quelques morceaux étaient d'ailleurs intégrés depuis un moment dans les sets live. Le disque est ensuite sorti tel quel sur Hellcat après signature du deal. Le son est donc encore typique du style.

Côté compositions, le groupe propose ici un album homogène dans la lignée de Brougt Back To Life (alternance de morceaux rapides et mi-tempo), l'expérience mélodique et léchée de Demons Are Girls Best Friends en plus. Un résultat parfait et l'album le plus varié et musicalement intéressant du groupe. Les arrangements vocaux peuvent toujours agacer ("Trick Or Treat") mais un seul morceau fait à nouveau preuve d'un mauvais goût en versant dans le bubble-gum ("Subcultural Girl"). Le groupe à su se mesurer et se servir de toutes ses expériences afin d'accoucher d'un disque remarquable. On écoute Return Of The Loving Dead d'un bout à l'autre avec un plaisir toujours certain.
Juste un petit hiatus sur "Haunted Cathouse" dont les paroles rendent un hommage nostalgique aux groupes phares du psychobilly européens. Magnifique morceau rappelant les week-ends passés en Allemagne où se produisaient, souvent sur deux jours, une bonne quinzaine de groupes dans une ambiance humble et bon enfant...

Return Of The Loving Dead est symbolique en plusieurs points: il représente la reconnaissance méritée de Nekromantix et un des albums phares de l'explosion du psychobilly dans le milieu rock'n'roll. De plus, par son côté varié et attractif, il représente également l'album parfait pour se familiariser avec ce style de musique. A bon entendeur...


Parfait   17/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
75 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :