Hüsker Dü

Flip Your Wig

Flip Your Wig

 Label :     SST 
 Sortie :    septembre 1985 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Un petit dernier et puis s'en vont, vers une major. Contrat déjà en poche avec la Warner, Hüsker Dü offre un Flip Your Wig en guise d'au revoir et de remerciement au mythique label de Greg Ginn.
C'est sur SST qui accueillit bon nombre de groupes cultes américains dans les années 80 que Hüsker Dü fit sa mue magnifique qui le vit passer du hardcore le plus détonnant à un rock riche et sans frontières. Le groupe de Minneapolis poussant ce défrîchement d'albums en albums, Flip Your Wig apparu en 1985 comme un adieu définitif à une jeunesse hardcore qui préférait souiller ces mélodies plutôt que de les enjoliver.
Bien sûr, les hurlements bestiaux, la guitare de Bob Mould crissante tel une craie sur un tableau noir n'ont pas disparu. Mais le songwriting des deux compères s'affinent toujours en cherchant cette fois-ci du côté d'une pop-punk racée (le grandiose "Makes No Sense At All") ou d'un rock teinté de psychédélisme ("Green Eyes"). La production légèrement plus policée que sur les précédents opus donne pleine mesure à ces mélodies catchy qui se permettent de verser dans une noirceur synonyme de désespoir ("Find Me") ou a contrario dans une roucoulade allègre ("Hate Paper Doll"). Hüsker Dü s'en va même pondre un instrumental atypique à grand renfort de claviers et une rythmique à la Joy Division: l'envoûtant "Don't Know Yet". C'est qu'ils étaient capable de beaucoup de chose ces américains. Une chanson visionnaire avec la bien nommée "Divide And Conquer" comme d'une pochade ridicule, cette "Baby Song" venant quelque peu gâcher la perfection de ce Flip Your Wig. Mais vu la qualité de l'ensemble, on leur pardonnera cette seule et unique bévue.
Souvent vu comme un disque d'appoint en comparaison avec le chef-d'oeuvre qui allait venir, Flip Your Wig est pourtant un des sommets d'une discographie monumentale, véritable trame directrice pour tous les groupes américains à venir.


Excellent !   18/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
118 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused