Sophia

The Infinite Circle

The Infinite Circle

 Label :     The Flower Shop 
 Sortie :    vendredi 04 septembre 1998 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Marquis vous présente The Infinite Circle de Sophia sortit le 4 septembre 1998, soit 2 ans après le fameux Fixed Water.

Nous retrouvons ici un album digne de son successeur, toujours des rythmes lent, hypnotiques, les paroles sont sombres, Robin ne digère toujours pas le décès de son pote des God Machine. Nous avons droit à une chanson de plus belle de l'album 'à mon avis' : Bastard. 'Some men are bastards and some men are swine, but most are just afraid of being alone all their lives, oh I pray I'm not alone when I die' que nous dis le Monsieur avec sa guitare sèche nappée de violons, tout simplement la classe. Ainsi qu'une fabuleuse chanson pour les femmes : "Woman". '...and woman, is it easy to forget and woman, is it easy to forget that you destroyed me'. Les autres chansons de l'album sont toutes aussi belles, aussi prenantes. Monsieur Robin nous livre ici un petit chef-d'œuvre. Notons aussi la splendide chanson "The River Song", une baffe monumentale, un son à la God Machine (son 1er groupe)

Un album que je vous conseil fortement sois pour : Vous êtes seul ? Vous déprimez ? Cet album va vous enfoncer pour mieux vous relever ou vous êtes avec votre petite copine ou copain ? Lâchez-vous encore plus dans les émotions... Paroles du Marquis


Exceptionnel ! !   19/20
par Marquis


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
118 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?