The Television Personalities

Closer To God

Closer To God

 Label :     Seed 
 Sortie :    1992 
 Format :  Double Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Un double album, pas moins. Comme si après des années de silence forcé, les Television Personalities voulaient rattraper le temps perdu. 2 ans seulement après la renaissance Privilege, les londoniens accouchent de 19 marmots, bien plus sages que leurs aînés des années 80.
On se la joue accessible en ce début des années 90. Closer To God couve 19 morceaux... disons... conventionnels, à la production claire qui n'empêche pas les guitares rugissantes, bien au contraire. La pop des TVP's devenu presque power n'en est plus que redoutable. La sarcastique "You Don't Know How Lucky You Are" devient diatribe, la bluette timide "Little Works Of Art" déclaration enflammée, la rassurante "You Are Special And You Always Will Be" un rappel à l'ordre. Des guitares omniprésentes mises en veilleuses que très rarement, pour des fin de soirées cabaret qui sentent bon la bière chaude ("Razorblades And Lemonades") ou des délires electro-pop à la sauce curry ("We Will Your Gurus").
Dan Treacy n'est pas tout à fait sorti de la crise de mélancolie qui l'avait submergé il y a quelques années, laissant ainsi transparaître ces peurs chimériques sur "My Very First Nervous Breakdown" ou carrément ces passages à vide que seul un angoissé extrême comme lui peut avoir, "Very Dark Today". Mais Closer To God contrairement aux idées reçues est avant tout une ode à la réjouissance sans raison, un vrai rayon de soleil dans le capharnaüm cérébral de Dan Treacy. Et si d'un point de vue stricto sensu musical, il y a quelques nuages qui viennent assombrir la clarté de Closer To God (les doubles album parfaits sont très rares quand même...), l'amateur de pop indie aura la joie de dénicher un pur chef d'oeuvre de béatitude à la 14ème piste: "You're Younger Than You Know".
Ce 'tube qui n'a jamais été' justifie à lui seul l'acquisition de Closer To God. Peut-être pas aussi 'proche de dieu' que l'auraient voulu leurs auteurs mais un album qui vous installe confortablement pendant plus d'une heure sur un petit nuage.


Bon   15/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
267 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?