Rodolphe Burger

Chloé Mons, Alain Bashung & Rodolphe Burger - La Ballade De Calamity Jane

Chloé Mons, Alain Bashung & Rodolphe Burger - La Ballade De Calamity Jane

 Label :     Dernière Bande 
 Sortie :    mardi 17 octobre 2006 
 Format :  Album / CD   

En se promenant, entre autre, sur les forums de notre site on trouve souvent des réflexions quand à l'identité du rock français. Il est facile de nier son existence vu que le rock est par définition issu des cultures anglo-saxonnes. C'est quand même jeter un peu vite à la poubelle des artistes de valeurs bien de chez nous. Sur un disque qui réunit Alain Bashung et Rodolphe Burger on ne peut que contredire les puristes. Deux immenses artistes à l'approche très cérébrale et raffinée de la musique qui ont réussi à créer des univers pour lesquels je ne vois pas ou si peu d'équivalent à l'international.

A ma connaissance c'est la première fois que les deux se réunissent. Ils semblent pourtant faits pour se travailler ensemble. On peut noter que Burger également grand producteur à réussi à faire du dernier album de Higelin des ambiances proches de la Fantaisie Militaire de vous aurez deviné qui. Un mot quand même sur Chloé Mons, madame Bashung à la ville, qui est aussi une collaboratrice régulière, musicalement parlant, de son mari. C'est elle qui est à l'origine du projet après être tombé amoureuses des textes des lettres de Calamity Jane.

Conçu comme la bande son d'un film, Alain Bashung lit et joue de l'harmonica, Chloé Mons chante, le tout s'unit sous la guitare de Burger.
Mélangeant lecture des lettres et chansons inspirés des textes, La Ballade De Calamity Jane s'écoute comme dans un rêve. On divague, la boite à images fonctionne au taquet, on frisonne et on se délecte de ces morceaux de choix. Plus proche du frêle esquif que du gros paquebot, l'ensemble est d'une grande cohérence et parfaitement homogène qui si il est de conception simple se déguste tel un bon plat auquel il faut habituer les papilles avant de percevoir tous la complexité des arômes.

S'il y a peu de chance que cet album reste comme un classique dans la discothèque des deux compères, il reste cependant une agréable découverte. Et si le rock français ne pouvait être que çà ce serait déjà pas mal.


Pas mal   13/20
par Mozz


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
170 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?